En ce momentAvec son nouveau modèle, l'Université Paris-Saclay se remet en ordre de marche pour l'Idex
On en parleAnnabelle Allouch : "Les attendus sont une forme de sélection qui ne dit pas son nom"
Actu | Formations

Investissements d'avenir : les 17 projets de nouveaux cursus universitaires sélectionnés

Laura Taillandier  |  Publié le

1

Investissements d'avenir : les 17 projets de nouveaux cursus universitaires sélectionnés
Avec son projet Elan, l'université de Haute-Alsace fait partie des 17 lauréats de cette première vague. // © Gisèle Jactat @ GCEmotions

17 "nouveaux cursus universitaires" ont été sélectionnés dans le cadre de la première vague du PIA 3. Ces lauréats devront patienter encore "quelques jours" avant de connaître le détail de la dotation qui doit leur permettre d'instaurer ces parcours plus modulaires et personnalisés. Et d'impulser la refonte du premier cycle universitaire souhaitée par le gouvernement.

Le jury international de l'appel à projets "Nouveaux cursus universitaires" a rendu son verdict, vendredi 13 octobre 2017. Dix-sept projets sont lauréats de la première vague de sélection. Ils se partageront une part de l'enveloppe de 250 millions d'euros, échelonnée sur dix ans pour soutenir l'appel à projets composé de deux sessions. Le détail des dotations, attendu par les établissements sélectionnés, devrait être annoncé "au cours des prochains jours", précise le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lancé dans le cadre du troisième PIA (programme d'investissements d'avenir), l'appel à projets "Nouveaux cursus à l'université" vise à soutenir universités, écoles et regroupements souhaitant expérimenter de nouvelles formes d'organisation des formations, afin de les adapter à la diversité du public.

12 PROJETS classés A+

Les 17 lauréats sont répartis en deux groupes : douze bénéficient du classement A + et cinq du classement A. Si cette distinction n'a pas un impact direct sur les financements dont disposeront les établissements, elle indique tout de même la préférence du jury international, présidé par la Danoise Hanne Leth Andersen, présidente de l’université de Roskilde.

Nom du projetÉtablissement porteur
Projets classés A+
ASPIE Université fédérale de Toulouse
ECRIT+ Université ouverte des humanités, Strasbourg
EPIONE Université de Picardie-Jules-Verne
IDE@L Université de Rennes 1
HILL AgroParisTech / Université Paris-Saclay
L@UCA Université Côte-d’Azur
MON PASS PRO Université Clermont-Auvergne
NEWDEAL Université de Bordeaux
NLSU Sorbonne Universités
OPEN CV Université de La Rochelle
SO SKILLED Université Paris Lumières
SPACE Université de Pau et des Pays de l’Adour
Projets classés A
CUPS Université Paris-Seine
ELAN Université de Haute-Alsace
FLEXI TLV Université Grenoble-Alpes
RITM-BFC Université Bourgogne – Franche-Comté
THELEME Université d’Angers

Au total, 66 projets auront été transmis au jury, avec une grande majorité centrée sur la diversification des parcours en premier cycle (52 projets). Mais l’appel à projets portait également sur la formation tout au long de la vie (41 projets concernés) et sur le développement des usages du numérique, afin déployer de nouvelles approches pédagogiques et faciliter la poursuite d’études à distance (46 projets).

en toile de fond, LA RÉFORME DU PREMIER CYCLE

Le ministère souhaite que cette première vague serve "d'appui" à la mise en place de la réforme du premier cycle dont les contours seront annoncés dans les prochaines semaines. Ces 17 lauréats pourront ainsi "constituer la base d’un avenant au contrat quinquennal entre l’État et l’établissement porteur et pourront s'accompagner d'une révision des arrêtés d'accréditation permettant aux actions proposées d'être mises en œuvre dès la rentrée 2018", précise, dans son communiqué, le ministère.

Celui-ci a fait le choix de détailler cinq dossiers portant sur une logique de personnalisation et de modularisation des formations. C'est le cas de Sorbonne Universités, qui proposera à l’ensemble de ses étudiants de licence le choix entre un parcours monodisciplinaire, bidisciplinaire, sous forme de majeure/mineure, ou sous forme de double majeure.

D'autres résultats sont attendus dans les prochaines semaines, toujours dans le cadre du PIA 3. Les lauréats de l'appel à projets "écoles universitaires de recherche" seront dévoilés avant la fin du mois d'octobre. L'enjeu : soutenir la création de structures inspirées du modèle anglo-saxon des graduate schools. Le but étant d'offrir "à chaque site universitaire la possibilité de renforcer l'impact et l'attractivité internationale de sa recherche dans un domaine scientifique", précisait le texte de l'appel à projet.

Laura Taillandier  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :