En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | Budget

Le livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche en dix chiffres

Aurore Abdoul-Maninroudine  |  Publié le

0

Université Versailles-Saint-Quentin - étudiants en licence pro communication à l'IUT de Velizy ©UVSQ
Le livre blanc préconise notamment de consacrer entre 1,5 et 3 milliards d'euros à l'accueil des étudiants. © UVSQ

Le livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche a été remis, mardi 31 janvier, à Najat Vallaud-Belkacem et à Thierry Mandon. Ce rapport liste les moyens budgétaires à mettre en œuvre, sur la période 2017-2020, pour atteindre les objectifs fixés par les stratégies nationales.

Pour atteindre les objectifs de 2 % du PIB (produit intérieur brut) dédiés à l'enseignement supérieur et de 3 % du PIB à la recherche, l'État devrait augmenter ses dépenses de 10 milliards d'euros en dix ans. C'est en s'appuyant sur ces objectifs que le livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche dresse une programmation des moyens à allouer à ces deux secteurs sur la période 2017-2020 (hors dispositifs fiscaux).

Ce rapport a été remis mardi 31 janvier, par Bertrand Monthubert, président du comité pour le livre blanc, à Najat Vallaud-Belkacem et à Thierry Mandon. Il a pour objectif global de positionner l'enseignement supérieur et la recherche "au cœur des politiques publiques, et ce dans un temps long".

Prévu par la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche de juillet 2013, il s'appuie sur les différentes stratégies nationales élaborées entre 2013 et 2016, parmi lesquelles la Stranes (Stratégie nationale de l'enseignement supérieur) et la SNR (Stratégie nationale de la recherche).

Aurore Abdoul-Maninroudine  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :