En ce momentFundraising dans l'enseignement supérieur : chacun sa carte à jouer
On en parleUniversité Paris-Saclay : le sénateur Michel Berson tape du poing sur la table
Enquête | Formations, Vie étudiante

Exclusif. Écoles de commerce : ce qu’en pensent les jeunes diplômés

Baptiste Legout  |  Publié le

0

Etudiants ESSEC
100% des jeunes diplômés issus de l'Essec sont convaincus de la qualité de leur formation. // © ESSEC

TABLEAU INTERACTIF. Pour la troisième année consécutive, l’Étudiant a interrogé les diplômés des écoles de commerce dans le cadre de son palmarès. Globalement satisfaits de leur formation, les alumni 2014 et 2011 sont très nombreux à la recommander. Plus l’école est réputée, plus l’attente est grande.

TABLEAU INTERACTIF - ce que pensent les diplômés de 2011 et 2014 de leur école

Pour vous aider à situer chaque école par rapport à l'ensemble des ESC, nous avons indiqué sur chaque critère la moyenne, symbolisée par un trait rouge.

Pour accéder au tableau interactif, cliquez sur l'image ci-dessous.

ESC : points forts et points faibles selon les diplômés 2011 et 2014.

Avec une satisfaction globale moyenne de 4,1 sur 5, les étudiants d’école de commerce apparaissent contents par leur formation. Signe de stabilité, les notes données par les anciens de l’ensemble des écoles interrogées n’ont que très peu évolué par rapport à l’année précédente.

Comme en 2015, c’est l’ouverture internationale qui est plébiscitée, avec une note de 4,2. La dynamique des business schools en matière d’échanges, d’ouverture de campus à l’étranger et de double diplôme est un élément différenciant qui attire les étudiants.

Autres points positifs : la qualité des relations entre étudiants (4,2) et la qualité de la vie associative (4,0). Les business schools s’efforcent d’offrir le cadre le plus agréable possible à leurs élèves. Jeux d’entreprises, soirées, rencontres sportives et conférences s’enchaînent sur les campus. Pour la plupart modernes et réels lieux de vie, ces derniers sont considérés comme de véritables atouts (4,0). Enfin, la relation avec les entreprises et la préparation à la vie professionnelle sont, elles aussi, perçues positivement (3,9). 

Réseau des anciens : bien, mais peut mieux faire

Bien que les diplômés soient majoritairement très satisfaits par leurs formations, ils en attendent plus sur certains points. Notamment la qualité du réseau des anciens. Cette année encore, elle reste l’élément le moins bien évalué par les anciens, avec une note de 3,6 seulement. Malgré l’organisation de nombreux forums et la multiplication des rencontres avec de grandes entreprises, les diplômés sont nombreux à considérer que leur école pourrait en faire plus.

Enfin, au regard des frais de scolarité de plus en plus importants, la qualité des services aux étudiants est un élément sur lequel les ESC peuvent encore s’améliorer (3,8).

  Satisfaction moyenne des diplômés d'écoles de commerce par thématique.

Pour la première fois cette année, nous avons questionné les diplômés sur leurs attentes. Si les résultats globaux de notre enquête apparaissent stables d'une année à l'autre, ils démontrent une grande disparité entre les établissements.

Plus une business school est réputée, plus grandes seront les attentes à son sujet, attente qui aura des répercussions au final sur la satisfaction. A contrario, une école plus modeste ayant progressé de manière fulgurante dans les classements ou obtenu une accréditation récemment (comme le grade de Master pour l'Istec ou l'AACSB pour l'EM Strasbourg) comblera plus facilement ses anciens.

À titre d'illustration, nous avons demandé cette année aux diplômés d'évaluer leurs attentes globales à l'entrée dans leur formation, sur une échelle de 1 à 5. Sans grande surprise, ce sont les établissements les plus sélectifs et attractifs qui arrivent en tête, avec une note de 4,7 pour l'Essec et de 4,5 pour l'EM Lyon, l'Edhec et l'ESCP Europe.

Suivent immédiatement derrière, avec 4,4, Audencia Nantes ainsi que l'Essca et l'Iéseg, les deux écoles post-bac préférées des lycéens.

Niveau d'attente des élèves d'écoles de commerce.

Même si les exigences des alumni restent importantes, l'écrasante majorité d'entre eux se disent prêts à conseiller leur formation à de futurs étudiants. À notre question "recommanderiez-vous votre école à un(e) candidat(e) ?" ils sont plus de 95%, toutes écoles confondues, à avoir répondu "oui".

Ce taux s'envole même pour certaines business schools : l'Edhec, l'EM Lyon, Grenoble EM, l'Iéseg et l'Istec affichent un taux de recommandation de 99% et l'Essec a même réussi à convaincre 100% des diplômés interrogés sur la qualité de leur cursus !

Pour l'ensemble des formations classées dans notre palmarès, à l'exception de l'ESC Troyes (78%), le taux de recommandation dépasse la barre des 85%.

Reste à savoir si, avec l'explosion de leurs frais de scolarité, les écoles continueront dans les années à venir à combler aussi fortement leurs diplômés.

Taux de recommandation des diplômés d'écoles de commerce.

Méthodologie

L'Etudiant-EducPros a envoyé, pendant l'été 2015, en partenariat avec la junior entreprise de l'Ensai, un questionnaire aux diplômés des grandes écoles de commerce (promotions 2011 et 2014) pour les interroger sur leur insertion et leur satisfaction. Chaque ancien a ainsi noté sa formation sur une échelle de 0 à 5, et ce sur une dizaine d'indicateurs.

HEC a fait le choix, cette année, de ne pas répondre à notre enquête. Les notes qui lui sont octroyées dans le présent tableau sont celles des éditions précédentes.

Baptiste Legout  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :