Aux États-Unis, le nombre d’étudiants chinois a doublé en trois ans

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les Etats-Unis comptent 760.000 étudiants étrangers, dont près de 200.000 Chinois désormais.

Sur les campus californiens ou new-yorkais, les étudiants chinois font désormais partie du paysage. Ils représentent le quart des étudiants étrangers inscrits dans les universités américaines, selon le nouveau rapport « Open Doors 2012 » de l'Institute of International Education.

Les États-Unis comptent près de 200.000 étudiants chinois en 2011-2012. Un chiffre en croissance de 23% cette année. Le nombre d’étudiants chinois a doublé en seulement trois ans.

Dans le même temps, le nombre d’étudiants issus d’autres pays a tendance à stagner ou à diminuer : + 2,7% pour le Royaume Uni, + 1,7% pour la France, + 3,5% pour l’Inde, + 3,6% pour le Canada, + 1,2% pour l’Allemagne… Le nombre d’étudiants japonais a même chuté de 41% en cinq ans. Avec la Chine, la seule autre exception est l’Arabie saoudite, qui a envoyé 50% d’étudiants en plus en 2011-2012. 

Les étudiants étrangers : un apport de 22 Mds $ pour les Etats-Unis

Pour les États-Unis, l’enjeu économique de ces flux d’étudiants est capital. L’apport des 760.000 étudiants étrangers à l’économie américaine est estimé à 22 milliards de dollars par an, selon le ministère américain du Commerce.

Les disciplines les plus attractives pour les étudiants étrangers sont le management et les sciences de l’ingénieur. L’informatique arrive juste derrière.

Le rapport fournit également la liste des universités qui comptent le plus d’étrangers. En tête, la New York University (3.800 étudiants étrangers), suivie de la Michigan State University et de l’université du Minnesota.


Consulter les principales données du rapport "Open doors 2012"


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le