Newsletter

Cneser : la Fage devient la première organisation étudiante devant l'Unef

Aurore Abdoul-Maninroudine
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Crous de l'Upec
Avec 40 % des suffrages, la Fage arrive en tête des élections des élus étudiants au Cneser. // ©  Marie-Anne Nourry
Les élections des représentants étudiants au Cneser se sont tenues jeudi 8 juin 2017 et la Fage en sort renforcée. Avec cinq élus, contre quatre pour l'Unef, elle devient la première organisation étudiante de ce conseil. PDE et l'Uni remportent un siège chacune.

La série gagnante se poursuit pour la Fage (Fédération des associations générales étudiantes). Après les élections au Cnous (Conseil national des œuvres universitaires et sociales) en février 2017, c'est désormais au Cneser (Conseil national pour l'enseignement supérieur et la recherche) qu'elle devient "la première force étudiante", devant l'Unef (Union nationale des étudiants de France).

À l'issue des élections étudiantes qui se sont tenues jeudi 8 juin 2017, la Fage remporte cinq sièges (40 % des suffrages) contre quatre pour l'Unef (34 % des suffrages), qui perd donc un élu par rapport aux élections de 2015. L'élection des onze élus étudiants se tient en effet tous les deux ans.

l'UNI revient au Cneser

De son côté, PDE (Promotion et défense des étudiants) conserve un siège et l'Uni (Union nationale inter-universitaire) refait son entrée au Cneser avec un élu également, après avoir perdu son siège lors des élections de 2015.

"Le Cneser est une plate-forme politique unique et c'est pour nous fondamental d'y être présent en force, afin de faire passer nos messages et nos propositions progressistes", déclare à EducPros Jimmy Losfeld, président de la Fage.

De son côté, Lilâ Le Bas, présidente de l'Unef, ne voit pas dans ces résultats une perte d'influence de son organisation, mais plutôt "une défiance beaucoup plus large des étudiants envers le vote comme outil permettant de répondre à leurs envies et leurs préoccupations."

Du point de vue du nombre d'élus, ces résultats traduisent néanmoins la progression constante de la Fédération des associations générales étudiantes dans les instances représentatives étudiantes, qui après avoir été au coude-à-coude avec l'Unef lors des élections de 2015, est en train de prendre le pas sur cette dernière.


Aurore Abdoul-Maninroudine | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne