Newsletter

Exclu. Comment les universités perçoivent la communication interne

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Perçue comme un enjeu stratégique dans les universités, la communication interne ne fait pas encore l'objet de véritables plans d'action, et bénéficie encore de ressources limitées. C'est l'un des enseignements de l'enquête menée par l'agence Campus communication auprès d'une cinquantaine d'établissements, dévoilée à EducPros le 11 juin 2013.

Quelle place les universités accordent-elles à leur communication interne ? L'étude menée par l'agence Campus communication, en partenariat avec l'AFCI (l’Association française de communication interne), montre que celle-ci est perçue comme un enjeu stratégique, bien qu'elle ne bénéficie pas encore d'un fort investissement dans les établissements.

Parmi les 50 établissements interrogés à ce sujet, les trois quarts estiment que la communication interne joue un rôle très important. Pour autant, une majorité ne dispose pas d'un responsable dédié à cette mission, et ne compte pas un budget spécifique sur ce volet de la communication.

La communication interne cible d'abord les personnels, plutôt que les étudiants

Côté cible, la communication interne concerne d'abord les personnels (enseignants-chercheurs, personnels administratifs et cadres), plutôt que les étudiants, et vise en premier lieu à relayer la politique de la présidence. Dans les priorités viennent ensuite l'accompagnement des changements dus à la loi LRU et la politique RH. Les principaux freins relevés au développement de la communication interne sont le manque de temps et de moyens, ainsi que le cloisonnement.

Les outils développés dans une majorité d'établissement sont l'intranet et les réunions d'accueil des nouveaux personnels administratifs et techniques, tandis que les réseaux sociaux internes sont quasiment inexistants et les journaux peu à la mode. Pour autant, les sondés considèrent en grande partie que l'intranet est peu satisfaisant.

A l'avenir, les sujets porteurs en communication interne restent, pour les responsables universitaires, les chantiers RH (évaluation, loi Sauvadet, diversité, risque psycho-sociaux) et les nouvelles missions de l'université.


Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires