Newsletter

Indiscret. Les dirigeants de Sciences po convoqués par la Cour des comptes

Olivier Monod et Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sciences po Paris - fronton - octobre 2012 - © Camille Stromboni
Sciences po Paris - fronton - octobre 2012 - © Camille Stromboni

Nouvelle étape dans l'enquête de la Cour des comptes sur Sciences po. La juridiction convoque individuellement les dirigeants de l'IEP parisien.

Hervé Crès (administrateur provisoire) et Jean-Claude Casanova (président de la fondation nationale de science politique) – qui signent la réponse définitive de l'institut– seront reçus en début de semaine prochaine. Des convocations qui se déroulent dans le cadre de la procédure complémentaire ouverte par la Cour des comptes pour analyser la pertinence d'éventuelles poursuites.

Le président de la FNSP sera reçu mardi 13 novembre 2012. "Cela intervient de manière tout à fait normale en complément du cycle d'auditions. Nous avons fourni les documents nécessaires sur les points que la Cour souhaitaient préciser. Maintenant, il y a ces rencontres des dirigeants", assure-t-il à EducPros.

Le rapport définitif, attendu par l'Etat pour donner son blanc-seing à l'IEP sur la nomination du successeur de Richard Descoings, sera rendu public le 22 novembre 2012, alors qu'Hervé Crès a déjà été choisi par les instances dirigeantes de l'institut pour prendre la tête de l'établissement de la rue Saint-Guillaume.


Olivier Monod et Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Angles N.

Il est rassurant que le "système en vase clos" dans lequel semble fonctionner les responsables actuels de Sciences po intéresse la Cour. Lorsqu'une élection ne respecte pas les règles de transparence des procédures, du respect de la demande de l'Etat et de l'égalité des candidats, il est de aloi que des "sages" extérieurs viennent y regarder de plus prêt.