Newsletter

Le contrat doctoral unique : un plus pour les doctorants


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Dans le cadre de la réforme sur l’autonomie des universités, le système des allocations de recherche devrait être simplifié avec la création d’un contrat doctoral unique pour les universités et les organismes de recherche. En négociation depuis de longs mois dans les bureaux du ministère, les contours de ce tout nouveau contrat ont été dévoilés par Valérie Pécresse lors du Conseil européen de la recherche (ERC) le 7 octobre 2008, avec l’objectif de « renforcer l’attractivité du doctorat ». Selon nos informations, le décret relatif à sa création devrait être publié début 2009.

Conclu entre le doctorant et le président de l’université (ou de l’organisme) pour une durée de trois ans, ce contrat doctoral apportera toutes les garanties sociales d’un vrai contrat de travail. Si les négociations se poursuivent sur le montant du salaire minimal versé au doctorant (actuellement l’allocation de recherche s’établit à 1 658,25 € brut mensuels), il est en revanche déjà fixé qu’il n’y aura pas de plafond : les universités et les organismes de recherche auront ainsi la possibilité de proposer des salaires plus élevés afin d’être plus attractifs aux yeux des jeunes chercheurs. « L’instauration de ce contrat est un premier pas fondamental, mais nous continuons à militer pour la contractualisation de tous les doctorants », résume Vincent Reillon, président de la Confédération des jeunes chercheurs (CJC). Actuellement, 4 000 nouvelles allocations sont attribuées chaque année, ce qui représente près de 22 % des étudiants inscrits en première année de thèse. Reste à savoir combien de contrats doctoraux seront effectivement signés.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires