Newsletter

Montpellier Business School rejoint l'alliance entre l'EM Strasbourg et l'ESC Rennes

Sylvie Lecherbonnier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sup de co Montpellier © Gilles Lefrancq
Sup de co Montpellier © Gilles Lefrancq

Montpellier, Strasbourg, Rennes. Les trois écoles de commerce lancent une inscription commune pour les élèves de classes préparatoires et des passerelles pour les étudiants de dernière année. Une manière de mutualiser sans fusionner.

Alors que certaines fusions montrent actuellement leurs limites, des écoles de commerce développent des modèles alternatifs. L'ESC Rennes et l'EM Strasbourg ont ainsi proposé, dès la session 2013, une inscription commune au concours de la BCE (Banque commune d'épreuves) pour les candidats de classes préparatoires. Elles sont rejointes pour la session 2015 par Montpellier Business School, annoncent les trois business schools, jeudi 18 septembre 2014.

"Ce partenariat est cohérent, confie Isabelle Barth, directrice de l'EM Strasbourg. Nos trois écoles font partie du même univers. Et, dans le même temps, nous sommes suffisamment éloignés géographiquement pour ne pas nous marcher sur les pieds."

Nous n'irons pas plus loin en termes de structures mais tout est possible en termes de projets.
(I. Barth)

Outre cette inscription commune, fixée à 130 euros pour les trois établissements, des passerelles entre écoles existeront pour les étudiants de troisième année. Ils pourront ainsi choisir des spécialisations qui ne sont pas proposées dans leur établissement d'origine.

Des rencontres entre responsables académiques sont aussi envisagées "afin d'imaginer des actions communes". Pour Isabelle Barth, la stratégie est claire : "Nous n'irons pas plus loin en termes de structures mais tout est possible en termes de projets."


Sylvie Lecherbonnier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires