Newsletter

Patrick Curmi réélu à la présidence de l’université d’Évry

Éléonore de Vaumas
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'université d'Evry © UEVE
Améliorer l'accueil des étudiants en L1, renforcer le pilotage de l'administration, moderniser les infrastructures… Voilà quelques-uns des chantiers qui attendent Patrick Curmi pour son second mandat.
Patrick Curmi a été reconduit le 29 janvier 2019 pour la seconde fois à la présidence de l'université d'Évry. Son mandat court jusqu'en janvier 2023 avec, en point d'orgue, l'intégration de l'établissement dans l'Université Paris-Saclay en 2020.
 // © Lionel Antoni BD

Patrick Curmi a été réélu la tête de l'université d’Évry le 29 janvier 2019. Il en assurera ainsi le pilotage pour quatre années de plus. Favori avant le vote, le candidat à sa propre succession a réuni 30 voix sur 34 (1 voix contre et 3 abstentions). Lors des élections aux instances centrales de novembre 2018, les listes "UEVE Vision d'avenir", portées par Patrick Curmi, étaient arrivées en tête, remportant de ce fait la majorité des sièges du conseil d’administration de l’établissement.

Spécialiste de biologie moléculaire et structurale et de nanotechnologies, docteur en médecine et docteur ès sciences, il a rejoint l’université d'Évry en 2004. En 2007, Patrick Curmi a fondé le laboratoire "Structure – activité des biomolécules normales et pathologiques", UMR (unité mixte de recherche) Inserm-université d’Évry, qu’il a dirigé depuis.

Parallèlement, au milieu des années 2000, Patrick Curmi a coordonné un réseau européen de spécialistes des matériaux, de photo-physiciens, de chimistes et de biologistes afin de développer des applications innovantes en biologie quantitative.

Poursuivre sur la même trajectoire

Son premier quadriennat à la tête de l’établissement essonnien a, notamment, été marqué par l’intégration de l’université d’Évry dans la Comue Université Paris-Saclay en 2017 et sa participation à l’Idex Paris-Saclay. "Il a fallu faire preuve de patience et de persuasion pour convaincre chaque partenaire que nous avions quelque chose à apporter à cet ensemble, et nous avons réussi", se réjouit Patrick Curmi, contacté par EducPros.

Conscient que la fusion avec l’Université Paris-Saclay a fortement contribué à sa réélection, le président entend maintenir ce cap lors de son prochain mandat : "Si nous allons continuer à approfondir le sentiment d’appartenance en interne, les prochains mois nous permettront de coconstruire la future Université Paris-Saclay avec une intégration complète à l’horizon 2025", précise-t-il.

Sur son bureau, quelques autres dossiers en cours, auxquels Patrick Curmi a prévu de porter toute son attention, comme la modernisation des infrastructures, l’amélioration de l’accueil des étudiants en L1, le renforcement des capacités de pilotage de l'administration, ou encore l’adaptation du dispositif "oui, si", que le président renomme volontiers "oui, avec", plus en accord avec l’esprit de bienveillance qu'il souhaite insuffler à son université.

Lire aussi : la biographie EducPros de Patrick Curmi


Éléonore de Vaumas | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires