Une School of Engineering au sein de l’IDEX Lyon

Clément Rocher
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le campus de Lyon 1 // © Université Claude Bernard - Lyon 1
Le campus de Lyon 1, l'un des membres fondateurs de l'IDEX Lyon. // ©  Université Claude Bernard - Lyon 1
Une stratégie de site va progressivement se mettre en place dans les mois à venir avec l’instauration d’IDEX Lyon-Université de Lyon. Jacques Fayolle, directeur de Télécom Saint-Etienne, apporte un éclairage nouveau sur ce projet et nous parle de la School of Engineering.

Fin 2019, le projet de l'Université de Lyon a obtenu un avis favorable pour la poursuite du projet, la période probatoire est maintenue jusqu’en 2021 selon la décision du Premier ministre. Les discussions se poursuivent afin que chaque institution fondatrice de l’Université de Lyon adopte une stratégie commune.

Comment va s'organiser le projet d'IDEX Lyon ?

L’Université de Lyon sera structurée en graduate schools dans le but de favoriser l’émergence d’une reconnaissance nationale et internationale et de proposer des formations ouvertes sur l’international pour une plus grande visibilité et diversité du public. Le lien entre la formation-recherche et les partenariats avec les entreprises sera également renforcée.

Lire aussi : Classements, attractivité… Pourquoi les universités et les écoles se regroupent

Quelle est la prochaine étape ?

"Nous allons rassembler les forces académiques au sein de la School of Engineering de l’Université de Lyon dans les domaines de l’ingénierie", précise Jacques Fayolle, directeur de Télécom Saint-Etienne, qui va contribuer à l’orientation stratégique de cette nouvelle structure.

Ce pôle de formation et de recherche contribue à l’identité de l’IDEX Lyon tout en développant la projection de l’ingénierie lyonnaise à l’international. "Nous arrivons à bâtir des systèmes qui respectent ce qu’est une école d’ingénieurs. Cela impose que chacun doit savoir ce qu’il fait", poursuit le directeur.

L’Université de Lyon sera ainsi répartie sur les villes de Lyon et de Saint-Etienne. "Notre objectif est de doubler la population étudiante de Saint-Etienne", ajoute le directeur de l’école d’ingénieurs qui cherche ainsi à maintenir un équilibre entre les deux métropoles.

Focus sur Télécom Saint-Etienne
L'école d'ingénieurs se définit comme une école généraliste du numérique. L’établissement est une école interne à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne. Elle bénéficie de ce fait d’un écosystème scientifique riche et dynamique dans le secteur de la recherche. Télécom Saint-Etienne est également associé à l’Institut Mines-Télécom, réseau national reconnu pour son excellence dans les domaines de l’ingénierie et du numérique.

De nouvelles formations au sein du cursus pédagogique de l'école."Nous avons récupéré la dimension information-communication afin de former des spécialistes du numérique et du digital", explique Jacques Fayolle qui propose ainsi un parcours innovation, design et numérique.

A savoir que 126 étudiants ont obtenu leur diplôme à l'issue de leurs études à Télécom Saint-Etienne en 2018.


Clément Rocher | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires