R&D : Grenoble EM et Grenoble INP s’associent pour anticiper les compétences des PME du futur


Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'EM Grenoble et l'INP Grenoble s'associent à nouveau. Les deux écoles vont travailler dans le cadre du pôle de compétitivité grenoblois Minalogic sur les compétences du futur dont auront besoin les PME de R&D. Un bon exemple de partenariat entre les écoles et leur environnement économique.

Grenoble Ecole de Management et le groupe Grenoble INP s’associent dans le cadre de Minalogic, l’un des deux pôles de compétitivité de la région grenobloise, pour développer le projet intitulé « leviers-clé de compétitivité » à destination des PME. Deux axes structurent le projet : « l’anticipation des compétences critiques en matière de R&D » et « la performance des processus de R&D collaborative ». Pour le pôle Minalogic dédié aux micronanotechnologies, les résultats permettront de « modéliser les bonnes pratiques » et de les généraliser pour rendre les PME du pôle plus compétitives.  

Les résultats de ces recherches permettront à la business school et à l’école d’ingénieurs de créer et renouveler leur cursus de formation continue adapté aux PME, de bâtir de nouveaux modules et de tester grandeur nature les outils imaginés par leurs équipes de recherche.  

Pendant un et demi, les chercheurs de Grenoble EM et de Grenoble INP vont travailler sur les compétences technologiques et managériales du futur. Les entreprises auront à leur disposition une base de connaissances en ligne, des référentiels des métiers et compétences critiques, ainsi qu’une méthode d’anticipation des compétences spécifiques pour les PME. « Des plans de formation pourront aussi être délivrés par les deux écoles grenobloises », ajoute Bernard Chapelet, coordinateur du projet pour Grenoble EM. L’autre objectif est de travailler avec les entreprises sur les critères destinés à la mesure de la performance des projets de R&D (indicateurs, meilleures pratiques, tableaux de bord, séminaires…).  

Le projet est financé par la direction générale des entreprises du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi. Il s’appuiera sur certains des travaux déjà réalisés par Grenoble EM dans le cadre du projet de recherche européen Matri , consacré lui aussi à l’anticipation des compétences.  

La mission « leviers-clé de compétitivité » consacre une nouvelle fois le travail commun engagé par Grenoble EM et l’INP. En janvier 2007, la CTI avait ainsi validé une formation d’ingénieur, spécialité management technologique par la voie de la formation continu, délivré conjointement par les deux écoles.


| Publié le