Ecoles d'ingénieurs : la CTI s'empare de l'évaluation des bachelors

Clément Rocher
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Ecoles d'ingénieurs : la CTI s'empare de l'évaluation des bachelors
La CTI se lance dans sa première campagne d'évaluation des formations de bachelors des écoles d'ingénieurs en vue de leur intégration sur Parcoursup en 2021. // ©  ibravery/Adobe Stock
La Commission des titres d'ingénieurs (CTI) lance sa première campagne d'évaluation des formations de bachelor des écoles d'ingénieurs en vue de l'obtention du grade de licence. Les formations seront accessibles sur la plateforme d'orientation Parcoursup pour janvier 2021.

C'est officiel. La Commission des titres d'ingénieurs (CTI) est chargée d'évaluer les formations de bachelors pour obtenir le grade licence. "Ce grade donne une reconnaissance particulière aux formations", estime Élisabeth Crépon, présidente de la CTI.

Une reconnaissance pour les écoles d'ingénieurs

La CTI pourra évaluer les bachelors – cursus post-bac de trois années d'études à visée professionnelle dans le domaine des sciences et de l'ingénierie – proposés par les écoles accréditées à délivrer le titre d'ingénieur, et qui sollicitent l'obtention du grade de licence.

La commission sera également en mesure d'évaluer des formations dites hybrides, c'est-à-dire qui proposent aux étudiants d'acquérir une double-compétence, en ingénierie et management par exemple. "C'est un point que nous devons finaliser avec la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG) pour en préciser les modalités", souligne Elisabeth Crépon.

Lire aussi : L'accréditation des bachelors : un enjeu majeur pour la CTI

Six champs d'évaluation

Le référentiel d'évaluation des formations de bachelors s'articule autour de six champs : mission et organisation ; ouverture et partenariats ; contenu de la formation ; recrutement des élèves ; emploi des diplômés ; démarche qualité et amélioration continue.

Au-delà de ces champs, la CTI se montrera attentive à la stratégie globale de l'offre de formation et des moyens mis en œuvre pour les programmes bachelor. "Le référentiel va s'attacher à regarder le positionnement de la formation dans la politique de site et son environnement", explique Elisabeth Crépon. La commission prévoit aussi d'organiser une consultation de ses parties prenantes pour faire évoluer le référentiel à l'horizon de la rentrée 2022.

Ce référentiel d'évaluation est conforme aux références et lignes directrices pour l'assurance qualité dans l'espace européen de l'enseignement supérieur (ESG). Par ailleurs, la CTI a initié une procédure auprès de l'ENAEE (Réseau européen d'accréditation de la formation des ingénieurs) pour délivrer le label EUR-ACE niveau licence aux formations de bachelor.

Dans le cadre du processus d'évaluation, la commission réfléchit à faire appel à davantage d'experts expérimentés qui travailleront en étroite collaboration avec les membres de la CTI. Élisabeth Crépon soutient néanmoins que "la CTI a les moyens de mener cette première campagne sans aucune difficulté."

Lire aussi : C. Drucker-Godard : "Les programmes Bachelor en 3 ans et les BBA en 4 ans pourront postuler au grade licence"

Ouverture des bachelors à la rentrée 2021

Les écoles d'ingénieurs peuvent désormais présenter leur projet de formation bachelor pour la mi-juin par le biais d'une lettre d'intention. L'objectif de ce calendrier est de prévoir une inscription sur la plateforme d'orientation Parcoursup en décembre et une ouverture des formations de bachelor à la rentrée 2021.

Les écoles d'ingénieurs qui ont vu leur projet retenu doivent remettre impérativement leur dossier auprès de la CTI avant le 1er septembre 2020. La commission engage ensuite la procédure d'évaluation entre septembre et novembre. "Il nous paraissait vraiment important d'être au rendez-vous pour permettre aux écoles d'initier des projets et donc de proposer l'attribution du grade de licence aux bachelors", poursuit la présidente de la CTI. Une délibération se tiendra au mois de novembre en séance plénière. La CTI anticipe en ce moment de recevoir une vingtaine de dossiers.

Audit des écoles d'ingénieurs à distance

Dans la situation sanitaire actuelle, la commission décide par ailleurs de remplacer la visite sur site prévue dans le cadre des évaluations par une audition des parties prenantes de l'école à distance. "L'idée de cette procédure n'est pas juste de répondre à la réalité du contexte sanitaire mais bien de disposer d'une nouvelle procédure d'évaluation qui utilise le distanciel", précise Elisabeth Crépon.

Ce nouveau dispositif à distance sera mis en place dès le mois de juillet. Seulement trois audits seront programmés en présentiel sur une vingtaine au total. L'audit des formations de bachelors sont-ils concernés ? "Nous ne l'avons pas envisagé pour l'instant mais c'est quelque chose que nous n'excluons pas."


Clément Rocher | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires