Newsletter

Succession Descoings à Sciences po : les projets des trois candidats

Olivier Monod
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Sciences po Paris - Cours amphi Boutmy - Octobre 2012 - ©Camille Stromboni
Sciences po Paris - Cours amphi Boutmy - Octobre 2012 - ©Camille Stromboni

L'IEP parisien est entré dans la dernière phase de la procédure de succession de Richard Descoings. Trois candidats ont été retenus pour le poste de directeur de Sciences po : Andrew Wachtel, Jean-Michel Blanquer et Frédéric Mion. En signe de protestation contre le manque de transparence de la procédure, des étudiants et personnels ont décidé d'occuper l'amphi Boutmy.

Le conseil de direction de Sciences po Paris va auditionner jeudi 28 février 2013 les trois derniers candidats retenus pour le poste de directeur de l'institut.

Après le retrait de Louis Vogel lundi 25 février, initialement désigné par le comité de recherche en charge du processus de sélection, trois personnalités restent en effet en lice : Frédéric Mion, Andrew Wachtel - tout deux choisis par le comité de recherche dès la semaine dernière - et Jean-Michel Blanquer, qui faisait partie des six premiers candidats retenus, et a été repêché.

Le conseil de direction fera son choix dans la foulée des auditions, cette fois-ci en premier. Le conseil d'administration de la FNSP (Fondation nationale des sciences politiques) se réunit en effet lui le lendemain, vendredi 1er mars.

- Consulter le projet et la lettre de motivation de Jean-Michel Blanquer, ancien DGESCO (sa biographie)

- Consulter le projet, partie 1 et partie 2, de Frédéric Mion, secrétaire général de Canal +

- Consulter le projet d'Andrew Wachtel, président de l’université américaine d’Asie centrale (et son interview)

En parallèle du processus de désignation, une assemblée générale des personnels et des étudiants est de nouveau organisée, mercredi 27 février à 19h15 dans l'amphi Boutmy pour "exiger une procédure plus transparente" (le live-tweet - avec le hashtag #AGSciencespo - est à suivre sur la page d'accueil d'EducPros). L'AG a voté en fin de soirée l'occupation de l'amphi Boutmy pour la nuit.


Olivier Monod | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires