1. Médecine : le blues des externes, mal payés et mal reconnus
Enquête

Médecine : le blues des externes, mal payés et mal reconnus

Envoyer cet article à un ami

Les étudiants en médecine ne vont pas bien. Selon une enquête de l'ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) publiée vendredi 11 janvier 2013, 60 % des externes (les étudiants de la 4e à la 6e année) se trouvent mal formés en stage et 56 % d'entre eux s'y sentent exploités.

Il faut dire que leur rémunération s'élève au maximum à 277,55 € bruts par mois pour (en théorie) 20 heures de travail par semaine. Une paie insuffisante par rapport au coût de leur vie estimé par l'ANEMF à 1081,46 € par mois.
  

20 % ont déjà pensé au suicide
  

Ces conditions de formation, associées au sentiment de manque de loisirs, plus généralement de vie privée, ne sont pas sans conséquences sur le moral des étudiants. Ainsi, environ la moitié des externes ont déjà pleuré à cause leurs études et estiment avoir besoin d'un soutien psychologique. Plus grave, 20 % d'entre eux ont déjà pensé au suicide pendant leur deuxième cycle.

Le point complet sur les conclusions et les revendications de l'association à lire sur Educpros.fr.