Portraits de pros

Comment être sûr que les métiers auxquels vous songez vous correspondent ? Un moyen de le savoir : découvrir les coulisses grâce aux témoignages de professionnels dont nous avons tiré le portrait !

Tous les articles

Elsa, 24 ans, tailleuse de pierre : "Mon chef-d'œuvre, c'est 1.000 heures de travail" Elsa Berthelot, Compagnon du tour de France, a reproduit la vasque du chateau de Villandry pour le compte d'Henri Carvalo, propriétaire. // © Photo fournie par le témoin
Elsa Berthelot, Compagnon du tour de France, a reproduit la vasque du chateau de Villandry pour le compte d'Henri Carvalo, propriétaire. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Elsa, 24 ans, tailleuse de pierre : "Mon chef-d'œuvre, c'est 1.000 heures de travail"

VOUS FAITES L'ACTU. Elsa, 24 ans, est tailleuse de pierre et Compagnon du Devoir. Son chef-d'œuvre est inauguré ce week-end au château et dans le jardin de Villandry (Indre-et-Loire) à l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2020.

Les métiers des "premiers de corvée" : Mélissa, 20 ans, aide-soignante en Ehpad durant la vague de Covid-19  // © l'Etudiant
// © l'Etudiant
Portrait

Les métiers des "premiers de corvée" : Mélissa, 20 ans, aide-soignante en Ehpad durant la vague de Covid-19

VIDÉO. Mélissa est une héroïne du quotidien. À 20 ans, la jeune aide-soignante travaille en établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Pendant la longue période de confinement, elle a dû maintenir le lien avec les résidents confinés dans leur chambre. Témoignage.

Les métiers des "premiers de corvée" : Gaëtan, 31 ans, médecin anesthésiste-réanimateur au front durant la vague de Covid-19  // © 
// © 
Portrait

Les métiers des "premiers de corvée" : Gaëtan, 31 ans, médecin anesthésiste-réanimateur au front durant la vague de Covid-19

VIDÉO. Gaëtan est un héros du quotidien. Face à l'afflux de "patients Covid" pendant le pic de l'épidémie de coronavirus, le jeune médecin anesthésiste-réanimateur a travaillé 70 à 80 heures par semaine à empêcher que les malades ne meurent. Témoignage.

Les métiers des "premiers de corvée" : Manon, 26 ans, a organisé la collecte des déchets durant le confinement  // © 
// © 
Portrait

Les métiers des "premiers de corvée" : Manon, 26 ans, a organisé la collecte des déchets durant le confinement

VIDÉO. L'Etudiant a décidé de donner un coup de projecteur sur ces métiers de l'ombre, assumés par ces "premiers de corvée", qui ont été en première ligne au plus fort de l'épidémie de Covid-19. Les éboueurs et les entreprises de la propreté ont été fortement exposés pendant la période de confinement. Manon, 26 ans, est assistante d'exploitation chez Sepur. Elle et ses équipes ont travaillé durant le confinement à organiser la collecte de nos ordures... Témoignage.

Comment je suis devenu consultant en transfert de connaissances Après un passage dans la Police nationale, Eric a décidé de se tourner vers les ressources humaines et la transmission de compétences. // © Photo fournie par le témoin
Après un passage dans la Police nationale, Eric a décidé de se tourner vers les ressources humaines et la transmission de compétences. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Comment je suis devenu consultant en transfert de connaissances

Un parcours atypique et des qualités humaines ont fait d’Eric, 31 ans, un élément-clé de la transmission des compétences en entreprise. Il est consultant en transfert de connaissances ou "Knowledge management facilitator".

Comment je suis devenu assistant funéraire Après une licence de psychologie et une école de management Pierre, 25 ans, a trouvé sa vocation qui demande du respect et de l'écoute. // © Photo fournie par le témoin
Après une licence de psychologie et une école de management Pierre, 25 ans, a trouvé sa vocation qui demande du respect et de l'écoute. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Comment je suis devenu assistant funéraire

Entre licence de philosophie et école de management, Pierre, 25 ans, a finalement trouvé sa voie : accompagner les défunts dans leur dernière demeure, et assister leurs proches. Il nous raconte comment il est devenu assistant funéraire.