1. Mission Handicap BNP Paribas : Dénicheur de talents
Premium

Mission Handicap BNP Paribas : Dénicheur de talents

Envoyer cet article à un ami

Deux cents, c’est le nombre de recrutements de personnes en situation de handicap que BNP Paribas s’est engagé à effectuer en signant le troisième accord Emploi & Handicap 2016-2019. Objectif : réduire les inégalités et valoriser les talents.

Égalité des chances

Chez BNP Paribas, le respect de la diversité n’est pas un vain mot. Le groupe s’est engagé avec force dans la lutte contre toute forme d’exclusion, dans la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, ou encore dans le déploiement d’une politique Handicap durable. Ainsi, le recrutement de personnes en situation de handicap augmentera de près de 20 % à l’horizon 2019. Cela signifie-t-il que si vous avez un handicap vous serez favorisé ? « Nous recherchons d’abord et avant tout des compétences pour nos postes. À la Mission Handicap, notre métier est de détecter des talents compétents », indique Carole Collignon, chargée de recrutement à la Mission Handicap de BNP Paribas SA.

Si la loi ne vous oblige pas à parler de votre handicap à votre employeur, le groupe vous encourage tout de même à être le plus transparent possible. La raison ? « Connaître les incidences du handicap sur l’occupation du poste nous permet de tout mettre en œuvre pour compenser le handicap du candidat. La banque s’adapte au handicap et pas l’inverse », expose la chasseuse de talents.

 

Des acteurs impliqués

Un poste vous intéresse ? Vous avez les compétences, l’expérience ou les diplômes attendus ? N’hésitez pas à envoyer votre candidature à la Mission Handicap (missionhandicap@bnpparibas.com) en mentionnant la référence de l’annonce. Vous avez également la possibilité d’adresser une candidature spontanée ou de postuler à partir des différents sites d’emploi spécialisés dans le recrutement de travailleurs handicapés. Tous ces prestataires travaillent en étroite collaboration avec la Mission Handicap. « On examine attentivement chacun des profils afin de vérifier son adéquation avec l’offre, ou alors on active notre réseau auprès des différents métiers du groupe pour identifier des besoins qui pourraient “matcher” avec la candidature », détaille Carole Collignon.

Au bout du compte, chacun finit par trouver sa place, à l’instar de ce candidat rencontré sur un salon Emploi & Handicap qui s’étonnait de ne pas avoir été retenu pour travailler dans l’une des agences bancaires du groupe alors que les RH avaient validé son dossier. Et qui, au vu de ses excellentes compétences, a finalement été embauché pour des activités de banque en ligne.