Psychologue scolaire

Psychologie
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
à partir de 2 000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Psychologie
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé Général 
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire brut débutant À partir de 2 000 €

Certains élèves vivent péniblement leur scolarité : retard de langage, troubles du comportement, difficultés scolaires… Pour les aider, le psychologue scolaire (ou psychologue de l’Éducation nationale) les reçoit régulièrement.

Au cours d’entretiens, il discute avec eux, les écoute, les conseille. Il se rend dans les classes pour observer les enfants, recueille les impressions des enseignants et des parents. Lorsque cette phase d’analyse est terminée, le praticien (seule catégorie de psychologue à porter le titre sans avoir nécessairement obtenu un master) propose des prises en charge adaptées : orthophoniste, psychologue, etc.

Ses compétences

Observer, épauler, conseiller.

Sa formation

Les postes de psychologues scolaires sont accessibles aux professeurs des écoles (voir Éducation nationale) titulaires d’une licence de psychologie et ayant enseigné pendant trois ans minimum ou d’un diplôme en psychologie de niveau bac+5. Les étudiants choisissent ensuite entre deux spécialités : 

  • Éducation, développement et apprentissage (105 postes ouverts au concours 2020) ;
  • Éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle (55 postes ouverts au concours 2020).

La formation à temps plein dure un an et débouche sur l’obtention du DEPS (Diplôme d’État de Psychologue Scolaire).

Pour les enseignants recrutés par concours avec un master Psychologie ou un master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation), l’affectation à un poste de psychologue scolaire peut se faire dès la titularisation comme professeur des écoles.

 

Autres témoignages