Choisir son orientation post-bac : quelles questions se poser ?

publié le 03 Avril 2020
5 min

Vous êtes élève en terminale, actuellement en train de choisir votre future orientation pour la suite de vos études sur Parcoursup. Vous êtes submergé(e) par une multitude de possibilités et vous ne savez pas laquelle choisir ? Voici nos conseils pour se poser les bonnes questions dans votre choix d’orientation.

Orientation post-bac : faites un choix en fonction de votre profil

Votre choix d’orientation doit avant tout vous correspondre ! Il ne doit pas s’agir, ou pas uniquement, de la volonté de vos parents. Vous devez être acteur de votre scolarité.

Vous avez des passions ? Vous aimez un domaine plutôt qu’un autre ? En terminale, vous avez des facilités en mathématiques plutôt qu’en histoire ? Certains étudiants préfèreront une formation courte (BTS/DUT), d’autres voudront intégrer une classe préparatoire, puis une grande école. Certains choisiront la voie de l’alternance, pour découvrir le monde du travail en même temps que leurs études. Tous ces facteurs sont primordiaux dans le choix de votre orientation. Mettez-les en cohérence avec la formation que vous allez choisir.

Un autre critère est également à prendre en compte. Pour mener à bien votre scolarité, il est préférable de choisir une formation proche de votre domicile. Évitez d’avoir deux à trois heures de transport par jour à faire, privilégiez un internat ou un logement universitaire qui vous permettront d’être nettement plus productif.

Choisir une école ou un métier ?

Faut-il choisir une école ou faire un choix en fonction du futur métier que je souhaite exercer ? C’est une question que se posent beaucoup d’étudiants. Si vous êtes convaincu(e) du futur métier que vous souhaitez exercer, alors privilégiez l’établissement qui pourra répondre à vos attentes. En revanche, si vous n’avez pas encore d’idée précise, il est préférable de choisir une formation plus généraliste qui vous permettra d’accumuler un maximum de connaissances dans plusieurs domaines afin de faire votre choix.

Connaître les débouchés

Lorsque vous faites votre choix d’orientation, il est important d’en connaître les débouchés. Ne foncez pas tête baissée. Il faut prendre en compte le nombre d’années d’études, la charge de travail, mais également le taux d’employabilité. Vais-je trouver un emploi à la fin de mon cursus ? Ce secteur n’est-il pas en tension ? Renseignez-vous auprès de votre conseiller d’orientation ou directement auprès d’un professionnel pour connaître les atouts, mais également les difficultés du métier.

Se former tout au long de la vie

Vous choisissez une formation, mais vous pouvez également, si elle ne correspond pas à vos attentes, changer d’orientation. Il est notamment possible, grâce aux nombreuses passerelles, d’intégrer les écoles via différents cursus. Si votre formation ne vous correspond pas, il est important de le notifier à votre conseiller pédagogique. Il vaut mieux choisir sa scolarité plutôt que de la subir. C’est pour vous former au métier que vous ferez peut-être jusqu’à votre retraite (même si cela est moins le cas aujourd’hui) que vous réfléchissez actuellement, donc privilégiez un métier qui vous donnera envie de vous lever chaque matin.

Journées d’immersion : venez rencontrer votre future école

Dans cette démarche de choix d’orientation, les écoles vous accompagnent. La meilleure solution est de vous rendre directement sur le site de l’établissement sélectionné pour vous rendre compte des conditions d’enseignement. Certaines écoles, comme Audencia Business School, vous proposent des journées d’immersion. Ainsi, pendant une journée, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un étudiant en assistant aux cours. Il est important aussi de se renseigner sur les débouchés de chaque filière et de rencontrer des professionnels pour vous rendre compte du secteur dans lequel vous allez évoluer. Toutes les écoles organisent également des journées portes ouvertes, l’occasion pour vous de vous imprégner de l’ambiance dans les locaux, mais également de discuter avec des étudiants et des professionnels. Une chose est certaine, il n’y a pas de bonne orientation ni de métier parfait. Vous devez avant tout vous épanouir !