Découvrez notre top 5 des métiers de la communication digitale

publié le 30 Novembre 2020
5 min

Avec la révolution digitale, les métiers de la communication demandent des compétences multiples et s’adressent à des jeunes aux profils variés, des plus littéraires aux plus créatifs. Au cœur d’un écosystème en évolution permanente, quels sont ces métiers passionnants dans l’air du temps ? Découvrez notre top 5 !

Avec l’apparition des nouveaux médias et autres supports numériques, les métiers de la communication et du digital poursuivent leur mutation. Dans l’air du temps, ils séduisent chaque jour un peu plus la nouvelle génération dont l’aisance avec les nouvelles technologiques est quasi naturelle.

Ce n’est donc pas une surprise si des programmes post-bac, à l’instar du Bachelor en communication digitale et e-business de l’ESC Clermont BS, visent à former des étudiants aux usages de ces métiers ultra créatifs qui cumulent de nombreuses tâches liées à la rédaction et aux arts graphiques. Et ce, pour tout type et toute taille d’entreprise.

1) Chef de projet digital

Occupant une fonction à la fois commerciale et stratégique, le chef de projet digital, aussi appelé digital business developer, coordonne au quotidien les différents services de son agence. Du technico-commercial au marketing, il sert de liant entre les équipes pour remplir les objectifs et répondre aux exigences des clients. Pour ce faire, non seulement il doit connaître sur le bout des doigts les dispositifs et usages digitaux du moment, mais aussi détenir un sens du relationnel hyper développé. Le tout avec un sens de l’organisation et un dynamisme sans faille pour permettre à son agence de répondre à chaque mission avec réactivité et professionnalisme.

2) Responsable marketing digital

Sa mission ? Utiliser les leviers du marketing en ligne dans le cadre de la stratégie de communication globale de son entreprise. En tant que responsable du marketing digital – appelé aussi webmarketer –, il décline l’identité de sa marque à l’aide des tout derniers supports de communication numériques. À mi-chemin entre le manager et le chef de projet, il sait gérer aussi bien le référencement que le community management, le CRM en ligne ou encore les campagnes de fidélisation clientèle. En pilotant l’ensemble de ces missions, il peut ainsi mesurer en temps réel la stratégie de départ. Un poste qui demande un grand sens de l’organisation, mais aussi une bonne dose d’ouverture d’esprit, de curiosité et de créativité. Sans oublier de fortes connaissances des outils web.

3) Community manager

C’est le profil à la mode que toutes les entreprises s’arrachent. Rompu aux usages des réseaux sociaux, le community manager gère les plateformes communautaires comme personne. Outre sa connaissance de nombreuses ficelles digitales, il maîtrise avant tout la production de contenus dédiés au web tels que la conception-rédaction, l’illustration, le podcast et la vidéo. Que ce soit au service d’une marque ou d’une société, il a pour objectif d’animer au quotidien une communauté d’internautes liés autour d’intérêts communs. Aussi proche de ses collaborateurs que des membres de la communauté qu’il anime, il gère ainsi la création de contenus graphiques ou encore l’optimisation de la présence de son entreprise sur les réseaux. À la fois à l’écoute et curieux, un bon community manager se démarque par son autonomie et sa transparence.

4) Brand content manager

Entre savoir-faire en matière de communication et de production éditoriale, le brand content manager est le maestro des contenus digitaux dernier cri. Outre son expertise en publicité, il sait avant tout créer des formats bien anglés, directement en lien avec la cible choisie. Par sa capacité à intégrer la philosophie de son client, il maîtrise aussi bien la conception-rédaction que le montage de vidéos percutantes. Tout ce que l’on demande aujourd’hui aux rédacteurs web et chargés de communication qui seront sous sa responsabilité dans l’idée de produire aussi bien de l’information que du divertissement. Avec une grosse dose de prise d’initiatives.

5) Social media manager

En fin stratège numérique, le social media manager a pour mission de gérer l’image de marque de son entreprise. Le tout sur l’ensemble des supports numériques à sa disposition. En lien avec les commerciaux, le pôle créatif ou encore le service marketing et communication de son agence, il doit optimiser la stratégie de contenus et orienter sans cesse le community management. En jeu ? La visibilité de la marque sur la Toile, qui passe notamment par une bonne gestion de l’e-réputation et une stratégie d’acquisition et de fidélisation réglée au cordeau. Un poste qui demande autant d’organisation que de créativité.

Human road Human road