À quoi ça sert, une mutuelle ?

publié le 22 Juin 2020
5 min

Quand on vous parle de mutuelle, vous tournez la tête parce que vous n’y comprenez rien ? On compatit… et on y remédie. Découvrez nos explications (ultra-simples) pour devenir un(e) pro de la mutuelle et qui sait, aiguiller aussi les copains qui sont perdus.

La mutuelle, complémentaire de la Sécurité sociale

Pour comprendre à quoi sert une mutuelle, pas la peine d’employer de grands mots. Faisons dans le concret et prenons l’exemple d’une consultation chez le médecin généraliste. Lorsque vous vous y rendez, vous payez 25 euros de votre poche. Vous êtes ensuite remboursé(e) par la Sécurité sociale à hauteur de 70 %. C’est aussi le cas lorsque vous allez, par exemple, chez le dentiste. La Sécurité sociale vous rembourse en partie. Quand il s’agit de médicaments, le remboursement varie de 15 % à 65 %. Il est de 60 % pour les soins infirmiers, les actes de kinésithérapie et les analyses biologiques (une petite prise de sang au labo).

Et, justement, c’est parce que la Sécurité sociale ne rembourse pas l’intégralité de vos dépenses en soins courants, mais aussi en cas d’hospitalisation, qu’il est bon d’avoir une mutuelle. Le rôle de la mutuelle est de vous rembourser… ce que la Sécurité sociale ne vous a pas remboursé, ce qui est d’autant plus agréable quand le médecin que vous consultez pratique un dépassement d’honoraires. Vous voyez ? La mutuelle vient compléter tout ou partie de vos frais restants. C’est donc pour ça qu’on l’appelle aussi « complémentaire santé ». C’est plutôt clair.

La mutuelle rembourse aussi ce que la Sécurité sociale ne rembourse pas du tout

Autre rôle de la mutuelle : vous accompagner au quotidien dans certaines prestations santé, même quand ces dernières ne sont pas remboursées par la Sécu. C’est le cas des consultations en médecine douce. Par exemple, si vous allez voir un homéopathe, vous ne serez pas remboursé(e) par la Sécurité sociale, sauf si le praticien est un médecin homéopathe. De la même façon, les frais déboursés lors d’une consultation d’ostéopathie, d’acupuncture ou encore d’hypnose ne sont pas remboursés par la Sécu … À ce moment-là, la mutuelle viendra tout de même vous rembourser, selon un pourcentage ou à hauteur d’un certain nombre d’euros par an ! Même si elle ne prend pas tout en charge – tout dépend de votre contrat – elle vous retire une belle épine du pied.

On choisit sa mutuelle selon son profil

Pour choisir la « bonne » mutuelle, mais aussi le bon forfait – chaque mutuelle propose des forfaits différents, disons des paliers – il faut se questionner sur ses besoins. Si par exemple vous allez souvent chez le kiné et l’ostéopathe pour des douleurs lombaires, autant choisir une formule qui vous rembourse ce type de soin au maximum.

La mutuelle HEYME , proche des étudiants et de leur mode de vie, vous aide à établir votre profil en quelques clics, grâce à une série de questions autour de vos besoins de santé (plutôt dentaires ? Plutôt optiques ? Etc.), auxquelles vous pouvez répondre ici. Vous découvrez alors, parmi les quatre niveaux proposés, celui qui colle le mieux à votre « caractère santé ».

HEYME, la mutuelle présente au quotidien, taillée pour les jeunes !

Une mutuelle vous soutient au-delà de vos frais de santé les plus courants. Par exemple, la mutuelle HEYME propose un forfait contraception, mais aussi des forfaits « préservatifs » et « protections hygiéniques réutilisables ». Elle est également à vos côtés lorsque vous partez à l’étranger, au cas où un pépin vous tombe dessus ! Au quotidien, elle vous donne accès, en partenariat avec MédecinDirect, à des consultations en ligne 24h/24. Et parce qu’elle est moderne jusqu’au bout, elle vous permet de tout gérer sur une appli hyper-intuitive et vous offre même des réductions via son appli de bons plans. C’est le petit bonus auquel on ne dit pas non.

Ça se fait tout seul !

Une fois que vous avez souscrit à une mutuelle comme HEYME, comment ça se passe ? La mutuelle se met directement en relation avec la Sécurité sociale. Ainsi, quand la Sécu vous rembourse suite à une consultation, elle transmet l’info à votre mutuelle, qui se charge du reste. Vous n’avez donc pas besoin de vous manifester (sauf en cas de consultation qui ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale), seulement besoin de fournir votre RIB ! Elle n’est pas belle, la vie ?