Responsabilité civile : une assurance obligatoire en études supérieures

publié le 22 Juin 2020
3 min

Vous renversez votre café sur le PC de votre camarade ou cassez le joli vase de madame Simone pendant un baby-sitting ? Pour vous sortir de là, il vous faut une assurance de responsabilité civile, obligatoire en études supérieures, qui vous couvre pour les dommages que vous pourriez causer (involontairement) aux autres.

L’assurance civile en études supérieures est la continuité de votre assurance scolaire. Lors de votre inscription en école ou à l’université, cette assurance vous sera demandée, puisqu’elle est obligatoire. Au choix : vous l’obtenez via votre assurance habitation (d’une pierre deux coups) ou bien vous souscrivez indépendamment (si par exemple vous vivez en colocation et n’êtes pas couvert(e) par l’assurance habitation de votre colocataire ou si vous vivez encore chez vos parents).

À quoi sert exactement l’assurance responsabilité civile ?

L’assurance responsabilité civile, c’est un peu « l’assurance maladresse ». Parce que vous êtes humain(e), jeune et plein(e) de vie, il vous arrive de faire des bêtises. Casser le téléphone d’un copain, c’est bête, mais c’est vite arrivé, tout comme renverser son verre d’eau sur son ordinateur de stage, gentiment confié par l’entreprise.

L’assurance responsabilité civile est donc là pour couvrir les frais en cas de dommages involontaires, des petits accidents aux plus importants. Grâce à elle, tout est pris en charge. Bonne nouvelle, donc. Parce qu’il serait dommage de vendre un bras à chaque bêtise… quoique ça éviterait de réitérer, mais ce n’est pas le débat.

HEYME, l’assurance responsabilité civile qui vous connaît bien et vous soutient

HEYME, assureur moderne et connecté, soucieux de simplifier la vie des étudiants, propose une assurance civile dès 13 euros par an. Un prix hyperaccessible pour que vous puissiez vous protéger sans vous ruiner.

La prise en charge de HEYME est très large, puisque HEYME couvre les dommages causés à autrui lors de vos stages, de vos activités de la vie privée (sorties, baby-sitting…), de vos trajets jusqu’à l’école (vous cassez un rétro avec votre vélo) ou même de vos vacances. Et c’est valable en France comme à l’étranger.

Plus spécifiquement, pour les étudiants dans le domaine de la santé, il existe également une Garantie Responsabilité Civile Médicale signée HEYME, qui couvre les dommages corporels, matériels et immatériels consécutifs causés à des tiers lors d’activités médicales, chirurgicales et paramédicales, dans le cadre des stages, gardes ou soins dans un service hospitalier, une clinique ou auprès d’un professionnel exerçant en libéral. Oui, la phrase est un peu longue, mais au moins, vous savez tout !