1. Transport et logistique : quels métiers recrutent en alternance ?
Décryptage

Transport et logistique : quels métiers recrutent en alternance ?

Envoyer cet article à un ami
La SNCF recrute chaque année plus de 4.000 alternants. // © Laurent COUSIN/HAYTHAM-REA
La SNCF recrute chaque année plus de 4.000 alternants. // © Laurent COUSIN/HAYTHAM-REA

L’alternance est incontournable dans le secteur du transport et de la logistique. Pour le transport de fonds et de valeurs, les formations s’effectuent même uniquement par ce biais.

Quels métiers ? Quels diplômes ?

À bas les idées reçues ! Dans les entreprises de transport, il n'y a pas que des conducteurs – même s'il faut en recruter 30.000 nouveaux chaque année –, il existe aussi beaucoup de métiers sédentaires (près de 1 salarié sur 5).

Dans le secteur logistique, les métiers qui recrutent se trouvent aussi bien à bac+2 (TSMEL – technicien supérieur en méthode et exploitation logistique) qu'à bac+3 (REL – responsable en exploitation logistique). Les conducteurs ont souvent un niveau CAP (certificat d'aptitude professionnelle), mais on note un glissement vers le bac pro conducteur transport routier de marchandises. Les opérateurs logistiques sont, quant à eux, formés à bac ou bac+2. Les fonctions d'encadrement de proximité sont assurées par des techniciens (niveau DUT – diplôme universitaire de technologie) qui ont aussi tendance à s'orienter vers la licence pro ou des formations à bac+3.

À bac+4/5, les diplômés peuvent être responsables d'agence, responsables de production, commerciaux, ils peuvent aussi occuper des fonctions de soutien et d'appui auprès d'un directeur d'entreprise de transport ou de logistique, ou encore de pilotage de la supply chain.

À lire aussi : Les métiers du transport et de la logistique

Les perspectives de recrutement en alternance

Selon l'OPTL (Observatoire prospectif des métiers et qualifications dans les transports et la logistique), la branche transport routier devra renouveler une part importante de son effectif dans les dix prochaines années, 1 salarié sur 3 ayant 50 ans ou plus.
D'ici à 2020, il faudra remplacer au total plus de 100.000 salariés dans les transports et la logistique.

Pour ce qui est des transports ferroviaires, la SNCF recrute chaque année plus de 4.000 alternants, majoritairement via un contrat d'apprentissage, du CAP au master ou à l'école d'ingénieurs. L'entreprise s'appuie entre autres sur son propre CFA (centre de formation d'apprentis) en Île-de-France.

Loïc Charbonnier, président délégué général d'Aftral

"Aujourd'hui, la formation en alternance est de plus en plus demandée par les jeunes et les entreprises, car mieux connue. Les branches qui recrutent le plus sont les transports interurbains, le transport routier de marchandises, la logistique, ainsi que le transport en ambulance."

Où se renseigner ?

• Sur le site d'Aftral (Apprendre et se former en transport et logistique), vous trouverez des infos sur les métiers de la logistique, du transport routier de marchandises et de voyageurs, ainsi que son offre de formation en apprentissage.
• Le site de la SNCF propose des offres d'emploi en alternance que vous pouvez trier par secteur, niveau d'études et région, ainsi que des témoignages.