Rostane Mehdi au secours de Sciences po Aix

Marie-Anne Nourry
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'IEP d'Aix en Provence
L'IEP d'Aix en Provence // ©  IEP-Aix
Le professeur de droit public Rostane Mehdi va prendre la direction de Sciences po Aix le 1er juillet 2015. Une élection très attendue après la polémique de faux diplômes et la démission du précédent directeur, Christian Duval, qui avaient ébranlé l'établissement. Avec deux promesses : rigueur et transparence.

null

Depuis la polémique des faux diplômes fin 2014 et le départ consécutif du directeur Christian Duval, Sciences po Aix n'a qu'un objectif : sortir de la tourmente. Une mission qui avait alors été confiée à Didier Laussel, professeur à l'université d'Aix-Marseille nommé administrateur provisoire, et qui incombera désormais à Rostane Mehdi, également professeur dans l'université des Bouches-du-Rhône.

Le spécialiste en droit public a en effet été élu par le conseil d'administration parmi deux autres candidats pour occuper le poste de directeur, le 6 juin 2015. Il prendra les rênes de l'institution à compter du 1er juillet 2015, sous réserve de validation de la procédure par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

De la rigueur avant tout

Dans sa profession de foi, consultable sur le site Internet de l'IEP (Institut d'études politiques), Rostane Mehdi a déclaré vouloir instaurer "un dialogue constant et transparent entre la direction, les personnels et toutes les composantes de l'IEP", ou encore "restaurer la crédibilité pédagogique de l'établissement".

"Le nouveau directeur doit posséder à la fois une grande intégrité et un sens de la diplomatie pour les discussions en interne et en externe, avec l'université, le ministère ou le rectorat", a déclaré à EducPros Didier Laussel, l'administrateur provisoire, quelques jours avant l'élection. Pour cause, si celui-ci a été agréablement surpris par la qualité des étudiants et des personnels, en débarquant dans l'établissement en crise, l'ampleur des difficultés l'a tout autant frappé.

Sciences po Aix avait déjà élu en avril 2015 un nouveau conseil d'administration après une période de flottement. L'expiration du mandat de l'instance présidée par Christine Lagarde, en avril 2014, n'avait été constatée qu'en décembre, au moment des événements qui ont agité l'institut. Le nouveau conseil d'administration est présidé par Maryvonne de Saint-Pulgent, présidente de section au conseil d'État. "Étant donné les bouleversements passés, l'IEP avait besoin de la rigueur que peut représenter une présidente de section", note Didier Laussel.

Sur le fil

C'est donc un institut sur la pente ascendante que l'administrateur provisoire confiera à Rostane Mehdi le mois prochain. "Cela n'a pas été une partie de plaisir mais nous avons réglé un certain nombre de problèmes, indique-t-il sans détour. L'IEP a été réintégré sans réserve au concours commun et une nouvelle convention a été adoptée avec l'université, laquelle a, sans surprise, pris des précautions supplémentaires", sur les conditions de délivrance du diplôme, notamment.

Le nouveau directeur aura cependant fort à faire dans les prochains mois : la justice a ouvert, le 5 juin 2015, une enquête préliminaire sur l’affaire des externalisations des diplômes.

Aller plus loin
- Biographie de Rostane Mehdi
- Sa déclaration de candidature

Marie-Anne Nourry | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires