Bancs d’essai

Université : classement 2023 des meilleurs masters en arts, lettres, langues et SHS

Adobe Stock
Adobe Stock © Adobe Stock/deagreez
Par Manon Pellieux, Valentine Daléas, publié le 16 mars 2023
6 min

INFOGRAPHIE. Les masters en arts, lettres, langues et sciences humaines et sociales donnent accès à de nombreuses disciplines : anthropologie, science du langage, psychologie... Mais quelles sont les universités avec les meilleurs taux de réussite ? Et celles qui font particulièrement progresser les étudiants ? L'Etudiant fait le point.

Psychologie, histoire ou encore langue étrangère appliquée : les masters en arts, lettres, langues et SHS (sciences humaines et sociales) recouvrent de nombreux domaines. Mais, pour les étudiants, la réussite n'est pas la même dans toutes les universités.
À l'aide des données fournies par le ministère de l'Enseignement supérieur, l'Etudiant vous propose le classement des meilleurs masters en arts, lettres, langues et SHS 2023. Objectif ? Découvrir les universités qui affichent les meilleurs taux de réussite en deux ans ou les meilleurs taux de passage en deuxième année de master ?

Le classement des meilleurs masters en arts, lettres, langues et SHS

L'université de Nîmes se distingue avec un taux de réussite en master de 84,8%

C'est l'université de Nîmes (30) qui arrive en tête de ce classement : 84,8% des étudiants inscrits en M1 en 2019 y ont obtenu leur master en deux ans. L'université de Toulouse 1 (31) arrive en deuxième position, avec un taux de réussite en deux ans qui s'élève à 81,8%. Nîmes et Toulouse 1 font partie des 20% des universités accueillant les plus petits effectifs en arts, lettres, langues et SHS.

Du côté de la valeur ajoutée, qui mesure la capacité d'une université à faire progresser ses étudiants, c'est encore Nîmes et Toulouse 1 qui se distinguent avec des valeurs ajoutées respectives de 25,7 et 21,7 points. L'université de Montpellier (34), sixième du classement suivant le taux de réussite en deux ans, obtient la troisième meilleure valeur ajoutée (21 points).

Une dizaine d'universités avec des taux de réussite inférieurs à 50%

De l'autre côté du spectre, une dizaine d'universités affichent des taux de réussite en deux ans inférieurs à 50%. À l'université des Antilles en particulier, seuls 2,6% des étudiants obtiennent leur master en deux ans sans redoubler ou se réorienter. Toutefois, le taux de passage en M2 est meilleur, puisqu'il s'élève à 75,2%.

Le taux de réussite en deux ans est également particulièrement bas du côté de l'université polytechnique des Hauts-de-France (33,1%) ainsi que de l'université de la Réunion (38,1%). Toutes ces universités affichent des valeurs ajoutées fortement négatives.

Méthodologie

Pour établir ce palmarès, nous avons utilisé les données du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (Mesri), l'Etudiant a d'abord analysé la réussite en master à deux ans. Le classement rend compte des étudiants qui ont réussi leur master en deux ans, donc sans avoir redoublé. L'analyse concerne les étudiants inscrits pour la première fois en master 1 en 2019, et qui n'ont pas changé de discipline entre temps. Ce sont donc des étudiants qui ont été diplômés en 2021.

Le palmarès comporte aussi le taux de passage en master 2. Cette fois-ci, il concerne les étudiants qui se sont inscrits pour la première fois en master 1 en 2020 et qui sont donc les diplômés de 2022.

Ce classement est donc une photographie de l'année 2021. Il constate le nombre d'étudiants ayant obtenu leur master 2 à l'été 2021 et ceux qui ont réussi à passer en master 2. Mais ce n'est pas tout, puisque nous affichons aussi la valeur ajoutée sur la réussite en deux ans. La valeur ajoutée sur le taux de réussite en deux ans correspond à la capacité de l'université à faire progresser ses étudiants. Pour résumer, le ministère de l'Enseignement supérieur estime le taux de réussite que chaque université devrait atteindre en fonction du profil social de ses effectifs (âge, genre, formation suivie précédemment…). La valeur ajoutée correspond à la différence entre le taux simulé par le Mesri, et celui finalement observé en réalité. Si la valeur ajoutée est positive, alors cela signifie que l'établissement est parvenu à faire réussir plus d'étudiants que ce qu'espérait le ministère. Et inversement, si la valeur ajoutée est négative.

Nous affichons aussi la valeur ajoutée sur le taux de passage en master 2. Cet indicateur vous permettra donc aussi de savoir si l'université a fait passer plus d'étudiants en master 2 que ce qu'espérait le Mesri.

Pour refaire le classement en fonction du critère qui vous intéresse le plus (réussite à deux ans, passage en M2 ou valeur ajoutée), n'hésitez pas dans les tableaux à cliquer sur le nom du critère en question.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !