Pourquoi une bonne mutuelle est-elle indispensable pour votre enfant étudiant ?

Décryptage

Pourquoi une bonne mutuelle est-elle indispensable pour votre enfant étudiant ?

Proposé par La Smerra

La mutuelle santé étudiante
La mutuelle santé étudiante © GettyImages
Par L'Etudiant Fab, publié le 28 juin 2023
6 min

En tant que parent, on souhaite bien sûr le meilleur pour ses enfants. C’est d’autant plus le cas lorsque ceux-ci quittent le nid familial pour effectuer leurs études supérieures. Envie d’aider vos jeunes à prendre soin d’eux tout en leur permettant de maîtriser leur budget ? Optez pour une assurance et une mutuelle dédiées aux étudiants, pour une protection adaptée en cas de problèmes de santé et d’imprévus ! On fait le point avec la SMERRA, la mutuelle qui couvre tous les besoins des étudiants

Mutuelle étudiante : en quoi ça consiste ?

La mutuelle santé étudiante, également connue sous le nom de « complémentaire santé étudiante », permet de rembourser une partie des dépenses de soins non prises en charge par l’Assurance maladie.

  

Généralement, les soins sont remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de :

 

  • 70 % des consultations chez un médecin traitant ;

  • 30 %, lorsque le patient voit un médecin généraliste qui n’est pas son médecin traitant attitré ;

  • 60 %, lorsque le patient consulte des auxiliaires médicaux (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens, etc.) ;

  • 80 % pour les frais d’hospitalisation.

 

Une mutuelle étudiante complète les remboursements de la Sécurité sociale, qui couvre généralement 70 % des dépenses de santé. En d’autres termes, en souscrivant une complémentaire santé, vous aurez des remboursements en plus de ceux de la Sécurité sociale.

Mutuelle des parents et mutuelle étudiante : à quel moment passer de l’une à l’autre ?

Le rattachement d’un jeune à la mutuelle de ses parents est automatique jusqu’à l’âge de 16 ans. Elle peut être maintenue pour ceux qui poursuivent leurs études et s’inscrivent dans l’enseignement supérieur. Dans certains cas, et selon les contrats mutualistes, l’âge limite de rattachement à la complémentaire santé parentale peut varier entre 21 et 25 ans. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

La mutuelle des parents est complète, mais pas forcément la mieux adaptée aux étudiants

Il est vrai que la couverture offerte par la mutuelle des parents est souvent très complète, avec des plafonds de remboursement qui peuvent être intéressants. Toutefois, elle propose des garanties (impliquant généralement des frais supplémentaires) pour des soins qui ne seraient majoritairement pas très utiles pour un étudiant, comme le remboursement de cures thermales ou de soins liés à la maternité.

La mutuelle étudiante est pensée pour les jeunes adultes

Lorsqu’il n’a plus la possibilité de rester rattaché à la mutuelle de ses parents ou qu’il n’est plus considéré comme personne à charge, l’étudiant doit se doter de sa propre mutuelle. Par conséquent, il est recommandé de se tourner vers une mutuelle spécifique.

Quels sont les avantages d’une mutuelle étudiante ?

Une couverture pour ses frais de santé, adaptée à ses besoins

Une complémentaire santé couvre des frais qui ne sont pas forcément remboursés à 100 % par la Sécurité sociale. Cela s’applique en particulier aux frais d’hospitalisation, qui sont partiellement ou totalement pris en charge par la mutuelle, permettant ainsi d’éviter des dépenses importantes.

 

Elle offre également une meilleure prise en charge pour les besoins de santé spécifiques tels que l’achat de lunettes ou les consultations chez les professionnels de santé spécialisés (gynécologie, dermatologie, audition, ophtalmologie, etc.). Selon la formule choisie, la contraception ou les médecines douces peuvent également être prises en charge.

 

En d’autres termes, la mutuelle étudiante permet de répondre aux besoins de santé spécifiques d’un jeune qui intègre les études supérieures et qui grandit ! Cela implique des changements à tous les niveaux et une prise en charge appropriée de ses frais de santé. D’autre part, elle s’ajuste au budget des jeunes adultes, dont les ressources et revenus sont généralement limités.

Le choix de la sécurité financière

Comme mentionné précédemment, si un étudiant n’a pas de mutuelle, il lui restera une partie des frais à payer, le reste à charge suite au remboursement de l’Assurance maladie. En général, cela représente plus d’un tiers des frais de santé.

 

Pour permettre à votre enfant de rester protégé tout en évitant des frais élevés, des mutuelles dédiées aux étudiants proposent des garanties étendues correspondant à leurs besoins en santé.

Quelles astuces pour comparer les mutuelles étudiantes ?

Une couverture santé qui répond aux besoins des étudiants

Au moment de choisir sa mutuelle étudiante, votre enfant doit évaluer ses besoins de santé réels. Porte-t-il des lunettes ou un appareil dentaire ? Pratique-t-il une activité sportive régulière nécessitant des consultations chez un ostéopathe pour prévenir les risques de blessures ?

De plus, il doit identifier les soins médicaux qui pourraient le concerner : soins de médecine générale, soins dentaires, soins d’optique, soins d’hospitalisation.

  

À ce titre, la SMERRA propose aux étudiants un Diagnostic Santé qui leur permet de faire un check-up sur leur couverture santé. Les étudiants sont ensuite contactés par la mutuelle et bénéficient de conseils personnalisés.

Une mutuelle étudiante qui ne pèse pas lourd sur le budget

Le budget étudiant étant souvent limité, certains critères financiers doivent être pris en compte :

 

  • le tiers payant, pour éviter les avances de frais ;

  • les exclusions de garanties : il s’agit des prestations de santé n’étant pas prises en charge par la mutuelle ;

  • le montant mensuel de la cotisation de la mutuelle ;

  • le taux de remboursement, qui indique la part des frais de santé couverte par la mutuelle, y compris le ticket modérateur et les dépassements d’honoraires ;

  • le délai de remboursement des frais consacrés aux soins ;

  • le délai de carence : il s’agit de la période faisant suite à l’adhésion au contrat et pendant laquelle la mutuelle ne rembourse pas les dépenses de santé.

Experte de la mutuelle étudiante, la SMERRA propose des solutions sur-mesure !

  

La SMERRA propose des complémentaires santé spécialement conçues pour répondre aux besoins des étudiants.

  

Elle a ainsi développé quatre complémentaires santé idéales pour un petit budget. Celles-ci couvrent les dépenses :

 

  • de médecine générale ou spécialiste ;

  • de soins optiques et dentaires ;

  • de consultations psychologiques ;

  • de déplacements : prendre un taxi pour rentrer d’une soirée étudiante, par exemple !

  • d’alimentation : histoire de faire le plein de fruits et légumes !

  • d’hygiène féminine.

  

Envie d’en savoir plus ? Besoin d’informations ? Contactez le Service Relations Étudiants de la SMERRA !

Depuis le 1er janvier 2021, l’offre 100 % Santé, dédiée aux soins auditifs, optiques et dentaires, est accessible à tous les Français, y compris les jeunes disposant d’une mutuelle étudiante. Ainsi, les équipements compris dans le panier 100 % Santé (prothèses dentaires, lunettes, appareils auditifs), sont entièrement pris en charge par l’Assurance maladie. En optant pour l’une des complémentaires santé de la SMERRA ou pour la Complémentaire santé solidaire, accessible sous certaines conditions de ressources, votre enfant bénéficie de soins adaptés sans compromettre son budget !

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !