Enseignement

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Enseignement

Tous les articles avec le tag Enseignement

Assistant de français à l’étranger : un premier pas dans l'enseignement et à l'international À Taiwan, Cindy, assistante de français à l'étranger, donne également quelques cours en collège. Au programme de sa première intervention : lecture et prononciation. // © Photo fournie par le témoin
À Taiwan, Cindy, assistante de français à l'étranger, donne également quelques cours en collège. Au programme de sa première intervention : lecture et prononciation. // © Photo fournie par le témoin
Décryptage

Assistant de français à l’étranger : un premier pas dans l'enseignement et à l'international

Cindy est à Taïwan pour neuf mois. Romain vient tout juste d'arriver en Allemagne. La mission de ces deux étudiants français : faire rayonner la langue et la culture de Molière à l’international. Une expérience dont ils attendent beaucoup.

Une année à l'école des profs : "J'ai peur pour l'année prochaine" Maëli a été titularisée et sera professeure remplaçante l'an prochain. // © erwin canard
Maëli a été titularisée et sera professeure remplaçante l'an prochain. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "J'ai peur pour l'année prochaine"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épilogue. Fin de l'année pour les enseignants-stagiaires de lettres modernes en lycée. Quel regard portent-ils sur l'année écoulée ? Sont-ils titularisés et vont-ils, ainsi, devenir officiellement enseignants ? Maëli, Clémentine et Théo font un dernier point avant d'entamer un nouvel épisode de leur vie.

Une année à l'école des profs : "Le mémoire m'a permis d'améliorer ma manière d'enseigner" Maëli, lors de la soutenance de son mémoire de master 2 MEEF. // © erwin canard
Maëli, lors de la soutenance de son mémoire de master 2 MEEF. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "Le mémoire m'a permis d'améliorer ma manière d'enseigner"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 7. Avant leur titularisation, les enseignants-stagiaires ont soutenu leur mémoire de fin d'études. Pour Maëli, Clémentine et Théo, le produire fut difficile, long mais aussi utile.

Une année à l'école des profs : "Le mémoire m'a permis d'améliorer ma manière d'enseigner" Maëli, lors de la soutenance de son mémoire de master 2 MEEF. // © erwin canard
Maëli, lors de la soutenance de son mémoire de master 2 MEEF. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "Le mémoire m'a permis d'améliorer ma manière d'enseigner"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 7. C'était l'une des dernières échéances avant leur titularisation : les enseignants-stagiaires ont passé la soutenance de leur mémoire. Pour Maëli, Clémentine et Théo, produire ce mémoire fut difficile, long mais aussi très utile.

Une année à l'école des profs : le tronc commun, "intéressant mais chronophage" Blandine Longhi, tutrice Espé de Maéli, prend des notes durant le cours // © erwin canard
Blandine Longhi, tutrice Espé de Maéli, prend des notes durant le cours // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : le tronc commun, "intéressant mais chronophage"

Épisode 6. Les enseignants-stagiaires ont passé leur évaluation du troisième module de tronc commun. Ce type de cours, interdisciplinaire et multi-niveaux, a pour objectif de leur enseigner des compétences transversales.

Une année à l'école des profs : le tronc commun, "intéressant mais chronophage" Dans les enseignements de tronc commun, ce sont les modules de gestion de classe qui sont les plus appréciés par les enseignants stagiaires. // © erwin canard
Dans les enseignements de tronc commun, ce sont les modules de gestion de classe qui sont les plus appréciés par les enseignants stagiaires. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : le tronc commun, "intéressant mais chronophage"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 6. Les enseignants-stagiaires du M2 Meef de lettres modernes de l'Espé de Paris ont passé leur évaluation du troisième module de tronc commun. Ce type de cours, interdisciplinaire et multi-niveaux, a pour objectif d'enseigner des compétences transversales à tous les futurs enseignants.

Une année à l'école des profs : "Je ne m'attendais pas à ce qu'enseigner me plaise autant" Maëli, enseignante-stagiaire, lors de son cours à ses élèves de seconde. // © erwin canard
Maëli, enseignante-stagiaire, lors de son cours à ses élèves de seconde. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "Je ne m'attendais pas à ce qu'enseigner me plaise autant"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 5. Maëli, enseignante-stagiaire de français au lycée, a reçu la visite de sa tutrice de l'Espé. Celle-ci a assisté aux cours afin d'observer sa progression et lui indiquer comment améliorer sa pratique. Reportage.

Une année à l'école des profs : "Je ne m'attendais pas à ce qu'enseigner me plaise autant" Maëli, enseignante-stagiaire, lors de son cours à ses élèves de seconde. // © erwin canard
Maëli, enseignante-stagiaire, lors de son cours à ses élèves de seconde. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "Je ne m'attendais pas à ce qu'enseigner me plaise autant"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 5. Le cours qu'a donné Maëli, enseignante-stagiaire de français au lycée, était un peu spécial : il s'agissait d'une "visite conseil". Sa tutrice à l'Espé y a assisté afin d'observer sa progression et de lui indiquer comment améliorer sa pratique.

Une année à l’école des profs : "J'ai pris confiance en moi" Au bout de quatre mois, les enseignants-stagiaires commencent à prendre leurs marques en classe. // © plainpicture/Blend Images/Hill Street Studios
Au bout de quatre mois, les enseignants-stagiaires commencent à prendre leurs marques en classe. // © plainpicture/Blend Images/Hill Street Studios
Reportage

Une année à l’école des profs : "J'ai pris confiance en moi"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 4. Davantage de confiance en eux, de meilleures relations avec les élèves, des habitudes de travail qui se créent : Clémentine et Théo, enseignants-stagiaires de français en lycée, reviennent sur leurs premiers mois en tant que professeurs.

Une année à l’école des profs : "On est débordé" Les enseignants-stagiaires réfléchissent à la construction d'un cours. // © erwin canard
Les enseignants-stagiaires réfléchissent à la construction d'un cours. // © erwin canard
Reportage

Une année à l’école des profs : "On est débordé"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 3. Les enseignants-stagiaires du groupe lycée de l'Espé de Paris assistent à un cours de didactique. Problème : ils sont "débordés" par la préparation de leurs cours et souhaiteraient davantage s'atteler à ce travail plutôt que d'être en classe.

Une année à l'école des profs : "On voit qu'on patine un peu tous" Blandine Longhi devant les huit enseignants-stagiaires de son groupe de tutorat. // © erwin canard
Blandine Longhi devant les huit enseignants-stagiaires de son groupe de tutorat. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "On voit qu'on patine un peu tous"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 2. Un mois après leur première rentrée, les enseignants-stagiaires de l'ESPÉ de Paris s'interrogent : comment bien gérer une classe, construire un cours… Pour les aider, leur formation propose des séances de tutorat.

Une année à l'école des profs : "On voit qu'on patine un peu tous" Blandine Longhi devant les huit enseignants-stagiaires de son groupe de tutorat. // © erwin canard
Blandine Longhi devant les huit enseignants-stagiaires de son groupe de tutorat. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "On voit qu'on patine un peu tous"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 2. Un mois après leur première rentrée en tant que professeurs, les enseignants-stagiaires de l'Espé de Paris s'interrogent : comment bien gérer une classe, construire un cours accessible et efficace... Pour les aider, leur formation propose des séances de tutorat. Un moment d'échanges précieux et rassurant.

Une année à l’école des profs : “Je suis impatient d’être devant mes élèves” Les stagiaires de l'Espé de Paris ont fait leur rentrée le 29 août. // © erwin canard
Les stagiaires de l'Espé de Paris ont fait leur rentrée le 29 août. // © erwin canard
Reportage

Une année à l’école des profs : “Je suis impatient d’être devant mes élèves”

IMMERSION À L'ESPÉ. Les enseignants-stagiaires de lettres de l'Espé de Paris, affectés en lycée, ont effectué leur rentrée mardi 29 août. Manifestement partagés entre anxiété devant une année chargée et enthousiasme avant de dispenser leur premier cours.

Une année à l'école des profs : "Je suis impatient d'être devant mes élèves" Les stagiaires de l'Espé de Paris ont fait leur rentrée le 29 août. // © erwin canard
Les stagiaires de l'Espé de Paris ont fait leur rentrée le 29 août. // © erwin canard
Reportage

Une année à l'école des profs : "Je suis impatient d'être devant mes élèves"

IMMERSION À L'ESPÉ. Épisode 1. Les enseignants-stagiaires de lettres de l'Espé de Paris, affectés en lycée, ont effectué leur rentrée mardi 29 août. Manifestement partagés entre anxiété devant une année chargée et enthousiasme avant de dispenser leur premier cours en tant que prof.

Dans les coulisses des oraux du CAPES de lettres modernes Plus de 1.500 candidats se sont présentés aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes 2017. // © erwin canard
Plus de 1.500 candidats se sont présentés aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes 2017. // © erwin canard
Reportage

Dans les coulisses des oraux du CAPES de lettres modernes

Deux épreuves d'une heure précédées chacune de trois heures de préparation, le tout sur deux jours : voilà ce qui attend les candidats aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes. Quelles difficultés, quelles impressions à la sortie ? Reportage.

Dans les coulisses des oraux du CAPES de lettres modernes Plus de 1.500 candidats se sont présentés aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes 2017. // © erwin canard
Plus de 1.500 candidats se sont présentés aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes 2017. // © erwin canard
Reportage

Dans les coulisses des oraux du CAPES de lettres modernes

Deux épreuves d'une heure précédées chacune de trois heures de préparation, le tout sur deux jours : voilà ce qui attend les candidats aux oraux d'admission du CAPES de lettres modernes. Quelles difficultés, quelles impressions à la sortie ? Reportage à Tours, au sein du lycée où se déroulaient ces épreuves, fin juin 2017.