Inspecteur(trice) du travail

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac+3 + 18 mois
Salaire moyen
1.600 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique
Niveau d’études minimal Bac+3 + 18 mois
Bac conseillé Général
Alternance Non
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant 1.600 €

L’inspecteur du travail a un rôle essentiel d’utilité publique : il veille au respect du droit du travail. Allié des salariés, il vérifie le fonctionnement de l’entreprise, de l’hygiène à la durée de travail, en passant par l’organisation du comité d’entreprise et la sécurité des locaux.

Son statut lui donne le droit de consulter tous les registres du personnel. Il dialogue aussi avec les employés et avec la direction. Si une infraction est constatée, il peut infliger des amendes, allant jusqu’à la fermeture administrative de l’entreprise.

Mais ce représentant de l’État n’est pas qu’un père Fouettard. Il conseille employeurs et employés sur leurs droits et leurs obligations respectives.

Ses compétences

Contrôler, enquêter, conseiller.

Sa formation

Le concours (catégorie A) est accessible à partir de la licence et débouche sur 18 mois de formation rémunérée à l’INTEFP (Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle), à Lyon (69).

À noter que l’INTEFP, le CNED et l’IPAG de Paris proposent notamment une préparation au concours.

 

Autres témoignages