Danseur(euse)

Spectacle - Métiers de la scène
Niveau d'études nécessaire
Avec ou sans bac
Salaire moyen
Variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Spectacle
Niveau d’études minimal Sans bac
Bac conseillé TMD
Alternance Non
Sélectivité des études Faible à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Variable
C’est peut-être l’un des métiers du spectacle les plus rigoureux et exigeants. Tel un sportif de haut niveau, le danseur doit entretenir son corps et avoir une hygiène de vie irréprochable.
 
Pour les ballets classiques, l’apprentissage, particulièrement long, nécessite de débuter très jeune dans un conservatoire de danse. Seuls les plus talentueux parviennent alors à intégrer le prestigieux Opéra de Paris, berceau des futures étoiles. Idem pour la danse contemporaine : les chorégraphes sont très exigeants, les répétitions épuisantes et les revenus aussi incertains que modestes.

Ses compétences : interpréter, improviser, s’exprimer.

Sa formation : le CNSMD (Conservatoire national supérieur de musique et de danse) de Paris et de Lyon, le CNDC (Centre national de danse contemporaine) à Angers et l'école de danse de l'Opéra de Paris font partie des formations les plus cotées. Certains centres privés, comme la Manufacture d'Aurillac, offrent aussi des formations dans le domaine. Il existe aussi des masters de danse à Paris 8 ou à l'université Paul-Valéry à Montpellier. 

Pour ce métier, il n’y a pas de filière de formation bien définie, ni de moyenne de revenus.

Autres témoignages