Classement Sigem 2022 : le top 5 inchangé, 7 écoles ne remplissent pas

Dahvia Ouadia, Sébastien Marion
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Neoma - Campus de Reims
Neoma progresse d'une place au 8e rang, au détriment de Grenoble école de management. // ©  Neoma business school
Comme chaque année, le Sigem a rendu son verdict. Résultats, sept écoles de commerce sur 24 ne remplissent pas… Côté classement, on note une grande stabilité générale avec les business schools du top 5 qui se maintiennent. La première évolution concerne Neoma qui dépasse cette année Grenoble EM. Des résultats qui ne doivent pas masquer une évolution de fond et qui aura un impact sévère à court terme, la baisse d'attractivité de la filière post-prépa aux écoles de commerce.

Chaque été, le classement Sigem est attendu de pied ferme par les écoles de commerce. Et cette année, il démontre une très grande stabilité par rapport à 2021. Résultat : HEC, l’Essec, ESCP, Edhec et emlyon se maintiennent dans le Top 5. L’Edhec confirme d’ailleurs son avance sur l’emlyon.

Parmi les variations notables, Neoma devance Grenoble EM d’un rang et devient 8e. Excelia ravit la 17e place à l’EM Strasbourg et l’ISC Paris prend la 20e position devant l’Inseec.

Eloïc Peyrache (HEC) : "Nous voulons avoir un impact sur la transformation du monde de l'entreprise et de la société"

Sigem 2022 : sept écoles de commerce ne remplissent pas

Cette année, le Sigem accuse une perte de candidats. Ainsi ce sont 9.875 étudiants qui se sont inscrits cette année contre 9.959 en 2021. Le taux de remplissage reste cela dit très bon selon Nicolas Arnaud, président du Sigem, puisqu'il s'élève à 97,75 % cette année contre 95,7 % l'an dernier. "C'est l'un des meilleurs taux de ces dix dernières années", affirme ainsi le président du Sigem.

Côté attractivité, ce sont sept écoles de management qui ne remplissent par leurs rangs contre dix l'an passé. Il manque ainsi 88 étudiants à l’IMT-BS – déjà déficitaire de 59 places l'an passé – quand South Champagne BS compte 45 places vacantes, l’EM Strasbourg en comptabilise 38, suivie de l’ESC Clermont avec 31 rangs vides et Brest BS 24. D’autres écoles ne remplissent pas à la marge, comme l’Inseec avec 12 étudiants manquants et l’EM Normandie avec 9 rangs vacants.

A noter, l'ISC Paris redresse la barre cette année… en divisant par deux le nombre de places ouvertes en passant de 100 à 45. Cette école accusait l'an dernier un manque à gagner de 80 places avec 20 étudiants intégrés sur 100 places ouvertes.

La chute drastique de l’IMT BS était "prévisible", selon son directeur Denis Guibard. "Entre le moment où nous avons déclaré le nombre de places ouvertes et les admissibilités, nous avions anticipé cette baisse, analyse-t-il. Nous avions aussi décidé de renforcer l’excellence au niveau de l’école pour attirer de meilleurs étudiants."

Pour ce faire, l’école a choisi de durcir sa barre d’admissibilité de plus de 10%. "Selon moi, il y a aujourd’hui trois groupes d’écoles de commerce au sein du Sigem. Dans le top, le ratio d’admissibles est très bas, sous les 30%, ce sont les business schools les plus sélectives. Il y a dans le bas du tableau des écoles avec un ratio d’admissibles très haut – à 80% voire plus – qui sont par conséquent très peu sélectives. Et puis il y a au milieu un groupe d’écoles parmi lesquelles on retrouve Neoma, Grenoble EM, Skema, mais aussi l’IMT BS qui ont un ratio autour de 50 à 60%. C’est notre choix d’être plus sélectif", explique Denis Guibard.

Classement 2021 du Financial Times : les écoles de commerce françaises dominent encore leurs homologues européennes

Une perte d’attractivité de la filière post-prépa préjudiciable

Cette volonté d’être plus sélective pour être plus attractive n’a pas été une réussite pour cette école, cette année, et peut avoir des conséquences. Alors que les prépas économiques et commerciales ont perdu près de 10% de leurs effectifs en 2021, de nombreuses écoles de commerce craignent pour l’avenir de la filière post-prépa. Selon Nicolas Arnaud, avec la baisse du nombre de candidats en prépa, "le SIGEM aura du mal à maintenir les quelque 7.500 affectés".

"La tendance à la baisse du nombre d’étudiants en prépa risque de s’intensifier surtout quand on voit de nombreuses business schools développer d’autres formations comme les bachelors pour maintenir des effectifs importants. Et si dans le haut du tableau, les écoles de commerce conservent le même nombre de places ouvertes, dans un ou deux ans, il n’y aura plus de candidats pour les écoles de milieu et bas de tableau", estime ainsi le directeur de l’IMT BS.

Un constat partagé par Nicolas Arnaud, pour qui "en l'état actuel, si on est sur des mécanismes comparables à l'an passé sur le nombre de candidats, d'inscrits puis d'affectés et si le nombre de places n'évolue pas au global, il y aura plus d'écoles à ne pas remplir ou autant d'écoles mais sur des chiffres plus élevés".

Alors entre sélectivité pour accueillir les meilleurs élèves et ouverture du recrutement à tous les candidats, quelle stratégie est la meilleure pour pérenniser le vivier en prépa et assurer la survie de toutes les écoles de commerce ? Cette année le choix payant a sans doute été d’ouvrir ses portes… mais jusqu’à quand ?

Boudées par les élèves, les prépas accusent les bachelors

Classement Sigem 2022

Sigem 2022 Écoles de commerce Nombre de matchs gagnés ou réputés gagnés Écart avec l'école suivante Ecart par rapport à 2021
1 HEC Paris 22 100% =
2 Essec 22 96% =
3 ESCP Europe 21 98% =
4 Edhec business school 20 91% =
5 emlyon business school 19 96% =
6 Skema business School 18 75% =
7 Audencia 17 75% =
8 Neoma business school 15 74% 1
9 Grenoble Ecole de Management 15 82% –1
10 Kedge business school 15 63% =
11 TBS Education 13 88% =
12 Rennes School of Business 12 55% =
13 Montpellier Business School 11 66% =
14 BSB 10 58% =
15 ICN Business School 9 70% =
16 Institut Mines-Télécom Business School 8 56% =
17 Excelia Business School 7 60% 1
18 EM Strasbourg Business School 6 55% –1
19 EM Normandie 5 79% =
20 ISC Paris Grande École 4 61% 1
21 Inseec Grande École 3 58% –1
22 ESC Clermont business School 2 70% =
23 SCBS-South Champagne Business School 1 =
24 Brest Business School 0 =

Notre méthodologie
Pour constituer ce classement, l'Etudiant se base sur les données Sigem de duels entre écoles. À partir des chiffres concernant les 24 écoles de commerce, nous construisons le classement Sigem en nous basant sur le nombre de matchs gagnés ou réputés gagnés. Pour départager deux écoles qui ont gagné le même nombre de matchs et qui se suivent, nous regardons le choix qu'a fait la majorité de candidats admis dans les deux établissements.
Ainsi Neoma et Grenoble EM ont chacune gagné contre 15 écoles mais 74% des élèves ayant eu le choix entre Neoma et Grenoble EM ont décidé d'intégrer Neoma. Neoma est donc 8e et Grenoble 9e.


Dahvia Ouadia, Sébastien Marion | Publié le