1. Métiers de l’Internet : se former au Web dans les écoles de communication et d’audiovisuel
Boîte à outils

Métiers de l’Internet : se former au Web dans les écoles de communication et d’audiovisuel

Envoyer cet article à un ami
Caméraman // © Phovoir
Caméraman // © Phovoir

Difficile de présenter de manière exhaustive toutes les écoles de communication et d’audiovisuel offrant des options autour de l’Internet. Voici la sélection de Jean-Michel Oullion, auteur du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

Certaines écoles recrutent directement après le bac pour deux ou trois ans d'études, d'autres offrent une spécialisation à des diplômés de niveau bac+2, bac+3 ou bac+4. Certaines sont polyvalentes, d'autres très spécialisées... Notre sélection est donc forcément arbitraire.

Gobelins, l'École de l'image

L'École de l'image (ou Gobelins), école parisienne bien connue, a bénéficié des échos des parcours réussis de certains de ses étudiants qui ont franchi l'Atlantique pour rejoindre les studios d'animation hollywoodiens.

La filière multimédia propose trois formations spécifiques :
- la formation de concepteur-réalisateur multimédia en deux ans, homologuée niveau II, qui se déroule en apprentissage à partir de bac+2,
- la formation de manageur en ingénierie de la communication numérique interactive, à temps plein durant neuf mois, s'adresse à des candidats de niveau bac+4 ou justifiant de trois ans d'expérience professionnelle dans le multimédia, le jeu vidéo ou l'informatique (coût : 8.600 €).
- la formation continue de conception et réalisation de produits en ligne, d'une durée de neuf mois, ouverte à partir du niveau bac+2 (9.800 €). Outre le mastère en partenariat avec l'ESIEE, Gobelins a inauguré à la rentrée 2011 une nouvelle formation orientée jeux vidéo : le mastère spécialisé interactive digital experiences (coût : 9.800 €).

Supinfocom pour les graphistes et concepteurs multimédias

Cette école spécialisée en infographie et multimédia appartient à la Chambre de commerce et d'industrie de Valenciennes. En un cycle préparatoire de deux ans (coût : 6.300 € la 1re année, 6.930 € la 2e année), suivi de trois années de spécialisation (coût : de 6.930 à 7.560 € par an), Supinfocom forme des infographistes et des concepteurs multimédias de haut niveau, capables d'intégrer les nouvelles technologies de l'image au service d'Internet et de répondre aux exigences d'un marché en pleine expansion.

Au programme : apprentissage du scénario interactif, de l'animation 2D et 3D, de la postproduction son et vidéo et des logiciels les plus répandus en conception (Flash, Dreamweaver, Premiere) ou en infographie (3D Studio Max, Maya, Combustion, etc.).

La grande majorité des élèves s'insèrent dans des sociétés de production d'effets spéciaux pour le cinéma, la publicité, les jeux vidéo... Depuis 2000, Supinfocom a ouvert une antenne à Arles qui recrute les talents du Sud de la France.

INA'Sup pour le pilotage de projets

En octobre 2007, l'INA (Institut national de l'audiovisuel) a inauguré INA'Sup, où il est possible de suivre les cours du mastère spécialisé création et production multimédia, en partenariat avec Telecom ParisTech (coût de cette formation bac+6 : 8.500 €), ou bien opter – quel que soit son diplôme – pour une formation continue qualifiante de webmaster-développeur Web et application mobile (durée : 130 jours, coût : 15.000 €).

L'Institut de l'Internet et du multimédia

Fondé dès 1996, l'IIM (Institut de l’Internet et du multimédia) se présente comme la première école multimédia française, avec plus de 700 étudiants. Les débouchés concernent les secteurs du Web et du e-business, la communication d’entreprise, la communication visuelle, le jeu vidéo et le cinéma d’animation. Les études combinent compétences techniques et management sur cinq années.

Une année préparatoire (5.800 €) est destinée à conforter son projet professionnel grâce à une meilleure connaissance du secteur et de ses métiers. Ensuite, le Bachelor chef de projet multimédia (bac+3 ; 6.500 € par an) comprend deux années d’études plus un stage de 6 mois en entreprise.

Après trois ans, il est possible d’opter pour le mastère manager de la communication numérique (bac+5, 6.500 € par an) qui s’étend sur deux ans et comprend deux missions en entreprise de six mois chacune. Ce mastère peut aussi s’effectuer en alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.

On peut également choisir le mastère réalisateur numérique (bac+5, 6.500 € par an) qui comprend lui aussi deux années d’études avec deux missions en entreprises de six mois chacune. Enfin, les personnes en phase de repositionnement professionnel ou porteuses d’un projet de création d’entreprise dans le secteur du jeu vidéo et du Web peuvent se tourner vers des MBA spécialisés Internet & digital media (9.600 €) avec deux options : video game management et social media management.

L'institut e-tribArt : une formation exclusivement en ligne

L'institut e-tribArt a ouvert ses portes... en ligne pour fournir un cursus complet aux étudiants désireux de se former et de trouver un emploi dans le domaine de l'infographie 3D.

Cette formation initiale dans l'animation 3D, le compositing (méthodes pour mélanger plusieurs sources d'images), le "mate-painting" (organisation d'espaces vides pour y insérer des scènes filmées), les effets spéciaux ou les jeux vidéo, d'une durée de deux ans, est exclusivement proposée sur Internet.

L'apprentissage se déroule selon trois modes : le mode synchrone (cours en visio-conférence et partage d'applications), le mode asynchrone (contenus préenregistrés sous forme de vidéos tutorielles) et le mode pédagogique (collaboratif et immersif) dans un univers virtuel.

Selon les responsables de l'institut, ce type de programme, spécifique à l'infographie, permet d'être plus réactif, notamment par rapport aux sorties de nouveaux logiciels. Chaque année de formation d'une durée de neuf mois coûte 580 € par mois.

L'ESGI : les métiers du design numérique

Créée en 1983, l’ESGI (École supérieure de génie informatique) délivre des diplômes certifiés et reconnus par l'État de niveau 2 à bac+3 et de niveau 1 à bac+5. Les spécialisations proposées sont pour la plupart orientées vers le Web ou les jeux vidéo.

Ainsi, au niveau du cycle Bachelor informatique (bac à bac+3) comme au niveau du cycle mastère informatique (bac+3 à bac+5), les étudiants peuvent choisir entre les systèmes réseaux cloud computing, la création Web, multimédia et e-communication, le développement de jeux vidéo, l’ingénierie des applications mobiles, le développement Web, le management et le conseil en systèmes d'information, l’architecture des logiciels ou la sécurité informatique.

Dans le cadre de l’ICAN, son Institut de création et d'animation numériques, l’école forme par ailleurs aux technologies 3D, aux techniques d'animation, aux concepts et méthodes du Web et du game design et à la création d'interfaces et de contenus pour le Web. Le cycle Bachelor infographie et création numérique de l'ICAN propose ainsi 3 spécialisations en game design, animation numérique ou création Web, multimédia et e-communication.

Au niveau mastère, l’ICAN offre également trois spécialisations : animation interactive et effets spéciaux, ingénierie de l’image et des jeux vidéo, management et expertise en design numérique. Les deux premières années coûtent 5.600 €, la troisième 6.400 € et les deux dernières 6.600 €.

L'Institut supérieur des arts multimédia : la polyvalence avant tout

L'IESA (Institut supérieur des arts) multimédia, l'école des métiers numériques, propose, depuis 1994, différents cursus de conception-réalisation multimédia et délivre un titre certifié par l'État de niveau 2.

Des cursus complets et sur mesure (création de site, programmation, direction artistique, webmarketing, gestion de projet...) qui associent graphisme, Web et vidéo permettent aux étudiants des différentes filières de répondre aux exigences du secteur en termes de polyvalence (coût : 6.950 € par an pour les trois premières années après le bac ; de 7.950 € à 9.800 € pour les formations de troisième cycle).

En savoir plus

Peut-on travailler sur Internet après une formation courte ?
Existe-t-il des écoles spécialement dédiées à Internet ?
Métiers du Web : en dehors des écoles Internet, quelle autre école envisager ?
Se former à Internet à la fac, c'est possible ?

À lire
Nouvelles écoles de l’Internet : la bonne stratégie pour travailler dans le Web ?
Informatique high tech : le banc d’essai des sites d’emploi
Des geeks qui ont fait fortune grâce au Web

Les métiers du Web
Les nouveaux métiers du Web
Community manager, un nouveau métier pour le web 2.0
Le community management : un nouvel eldorado pour les jeunes diplômés ?
Les fiches métiers sur le secteur Web/informatique/télécom

Témoignages
- Zoom sur le métier de chef de projet Web
- Le métier de community manager en vidéo