Accueil Annuaire des métiers
Ingénieur(e) commercial(e), Ingénieur(e) d’affaires, Ingénieur(e) technico-commercial(e)
L’industrie est l’un des secteurs qui recrutent le plus d’ingénieurs commerciaux. // © Adobe Stock / bnenin

Ingénieur(e) commercial(e)


Avec une double casquette, technique et commerciale, ce professionnel est un maillon essentiel entre son entreprise qui, le plus souvent, fabrique ses produits industriels et les clients. Ses atouts ? Une bonne connaissance de ses produits, du marché, de la concurrence.


On l'appelle aussi

Ingénieur(e) d’affaires ● Ingénieur(e) technico-commercial(e)


Chiffre clé

Niveau de Salaires
de 2900€ à 8300€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d’emplois
Elevé

Explorer les parcours possibles


Les questions fréquentes

Quel est le rôle d’un ingénieur commercial ?

Avant tout, développer le chiffre d’affaires de son entreprise. Sa première tâche consiste donc à prospecter pour trouver toujours de nouveaux clients. Au quotidien, ses actions sont ensuite diversifiées : se déplacer en clientèle, rédiger des propositions commerciales, faire un suivi technique auprès des clients et rédiger un cahier des charges indiquant les éventuelles modifications à apporter à un produit. Enfin, il peut parfois jouer un rôle de conseil auprès du service après-vente.

C’est quoi un bon ingénieur commercial ?

L’ingénieur performant combine fluidité dans les relations humaines, maîtrise l’anglais, sait poser les bonnes questions au client pour lui proposer la solution adaptée à ses besoins. L’organisation est son maître-mot ainsi que sa capacité à travailler en équipe avec différentes personnes de l’entreprise (chefs des ventes, collègues, responsables marketing, responsables produits…).

Dans quel secteur travaille l’ingénieur commercial ?

Dans tous les secteurs, mais l’industrie et la grande distribution sont ceux qui recrutent le plus d’ingénieurs commerciaux. Grand groupe, petite ou moyenne entreprise, impossible de se passer de ce profil pour prospérer, que ce soit pour vendre une imprimante ou du matériel hospitalier.

Et le salaire d’un ingénieur commercial ?

Selon la dernière enquête 2019 de l’IESF, les ingénieurs fraîchement diplômés gagnent environ 2.900 € brut par mois. En toute fin de carrière leur salaire peut atteindre plus de 8.300 €. À cela s’ajoute souvent une partie variable en fonction de l’atteinte des objectifs.

Etudes conseillées

Un bac+5 sinon rien ?
Les ingénieurs commerciaux sont en général des diplômés d’écoles de commerce ayant suivi ensuite une spécialisation technique ou inversement, d’écoles d’ingénieurs avec une expérience commerciale sur le terrain ou une formation complémentaire. Bac+5. Après un bac technologique (STI2D, STMG) ou général (assorti de spécialités scientifiques), les bacheliers peuvent intégrer pour 2 ans une classe prépa intégrée (CPI), une classe prépa scientifique, un BTS technique ou un BUT*, avant de rejoindre pour 3 ans une école d’ingénieurs ou de commerce. *Bachelor universitaire de technologie (en 3 ans). À la rentrée 2021, il remplace le DUT (en 2 ans).

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur