Fiche métier : Anesthésiste-réanimateur(trice)


Secteur Médical
Niveau d’études minimal Bac+11
Bac conseillé S (jusqu’en 2020)*
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant brut mensuel   Plus de 4 000 €

* Pour les bacheliers à partir de 2020, il faudra choisir ses spécialités en lien avec les études menant au métier ciblé. Lire aussi https://www.letudiant.fr/tag/choisir-sa-specialite.html.

Endormir un patient pour l’opérer n’est pas une mince affaire. Pour prévoir le produit le mieux adapté, l’anesthésiste reçoit au préalable la personne en consultation, l’ausculte et l’interroge méthodiquement sur ses antécédents, ses allergies, etc.
Au cours de l’intervention, il surveille l’efficacité du produit. Enfin, il s’assure que le patient se réveille sans difficulté. Dans sa pratique au quotidien, il est assisté par un(e) infirmier(ère) anesthésiste diplômé(e) d’État.
Certains anesthésistes-réanimateurs travaillent également dans des services de réanimation médicale où sont accueillies des personnes dont le pronostic vital est engagé.

Ses compétences

Analyser, écouter, surveiller.

Sa formation

Après six années d’études communes de médecine, il doit effectuer cinq ans d’internat (répartis en 10 semestres) dans la spécialité Anesthésie-réanimation, sanctionnés par un DES (Diplôme d’Études Spécialisées).

Chiffres clés du métier d'anesthésiste-réanimateur(trice)

Niveau de salaires
De 3800€ à 3800€

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

Des métiers du secteur Médical - Santé - Hôpital - Soins

Anesthésiste-réanimateur(trice)

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !