Conseiller(ère) en économie sociale et familiale

Social
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 1.500 à 1.900 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Social
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé ST2S, ES (jusqu'en 2020)* 
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.500 à 1900 €

*Pour les bacheliers concernés par le nouveau bac, il faudra choisir ses spécialités en relation avec ce secteur d’études. Lire aussi https://www.letudiant.fr/tag/choisir-sa-specialite.html.

Entre les factures d’électricité, les impôts, les courses, il n’est pas toujours facile de tenir le budget de la famille. Le conseiller en économie sociale et familiale aide toutes les personnes qui rencontrent des difficultés à gérer leurs dépenses. Il calcule les différents frais réguliers, puis il conseille la personne pour gérer au mieux ses comptes.

Il travaille en équipe, au sein des CAF (caisse d'allocations familiales), des caisses de Sécurité sociale, des hôpitaux et des CCAS (centres communaux d’action sociale).

Ses compétences

Aider, conseiller, informer.


Sa formation

Le DECESF (diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale) se prépare en 1 an après un BTS économie sociale et familiale.

Un DEASS, un DUT* carrières sociales, un DEES (diplôme d’État d’éducateur spécialisé), un DEETS (diplôme d’État d’éducateur technique spécialisé)… sont aussi des voies d’accès au DECESF. Un programme individualisé est alors établi par l’établissement.

 


* Attention réforme : à la rentrée 2021 le DUT deviendra un diplôme intermédiaire intégré dans le BUT (bachelor universitaire de technologie) délivré en 3 ans.


Autres témoignages