En ce momentJean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, deux ministres pour l'Éducation nationale et l'Enseignement supérieur
On en parleFrédérique Vidal, première ministre de plein exercice pour l'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation
À la Une Publié le 22.05.2017 à 12H44

1 commentaire

C'est en Italie que l'entreprise à la pomme a décidé d'implanter sa "Developer Academy", une formation gratuite de neuf mois, sur le campus d'ingénierie de Federico II, l'université napolitaine partenaire. Une grande première pour Apple, qui ne s'était auparavant jamais autant impliquée dans un projet lié à l'enseignement supérieur. Reportage.
Une commission de recrutement, forte de sept membres, doit se constituer rapidement. // © ESSEC Nomination | Gouvernance

Vincenzo Esposito Vinzi va diriger l'Essec par intérim

Le 23 mai 2017 à 18:24

Vincenzo Esposito Vinzi, doyen des professeurs, assumera, jusqu'au recrutement d'un nouveau directeur général à l'Essec, la fonction laissée vacante par Jean-Michel Blanquer. Ce dernier a été nommé ministre de l'Éducation nationale, le 17 mai 2017.

Parmi les guichets créés dans les universités, celui de l'Université fédérale de Toulouse accueille depuis 2015 les étudiants étrangers. // © Lydie Lecarpentier/REA Actu | International

La lente mise en place des guichets uniques pour les étudiants étrangers

Le 23 mai 2017 à 16:49

Annoncée en 2015, la généralisation des guichets d’accueil uniques pour les étudiants étrangers a tardé à prendre forme. Si une trentaine sont déjà ouverts, certains sont prévus pour la rentrée 2017, tandis que d'autres projets sont encore à l’état embryonnaire. Point d’étape.

Pour Jean-Christophe Hauguel, directeur général adjoint de l'EM Normandie, "les dix années à venir seront celles où l'on redonnera à la pédagogie une place cruciale." // © EM NORMANDIE Entretien | Innovation

Grandes écoles : un livre blanc pour soutenir l'innovation pédagogique

Le 22 mai 2017 à 18:24

À l'occasion d'un colloque dédié à l'innovation pédagogique, le 18 mai 2017, la Conférence des grandes écoles a publié un livre blanc consacré au sujet. Elle y livre six propositions pour remettre la pédagogie au cœur du développement des écoles de management. Explications avec Jean-Christophe Hauguel, coordinateur du document.

L'Europe représente 10 % de la mobilité vers la Nouvelle-Zélande. // © Marie-Anne Nourry Enquête | International

La Nouvelle-Zélande part à la conquête des étudiants européens

Le 22 mai 2017 à 17:20

"Étudier et voyager." C'est la promesse faite par la Nouvelle-Zélande aux jeunes du monde entier. Pour se démarquer de l'Australie et attirer de nouveaux étudiants, le pays applique à l'enseignement supérieur la stratégie marketing mise en œuvre en matière de tourisme. Avec, pour nouvelle cible, l'Europe.

À Nice, Frédérique Vidal a su faire preuve de "pragmatisme", selon les personnalités locales qui ont travaillé avec elle. // © C. Stromboni Enquête | Politique

Frédérique Vidal, une pragmatique Rue Descartes

Le 19 mai 2017 à 18:49

Quelle sera la marge de manœuvre de Frédérique Vidal, la nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ? Si, à Nice, toutes les personnes l'ayant côtoyé mettent en avant son professionnalisme, reste à savoir si elle réussira à transformer l'essai au niveau national.

À Marseille, la troisième édition du salon Innovatives SHS a attiré en moyenne près de 500 personnes par jour. // © Martin Clavey Actu | Recherche

Innovatives SHS : les sciences humaines et sociales tiennent salon

Le 19 mai 2017 à 17:14

Pour promouvoir les projets de recherche en sciences humaines et sociales, le CNRS organisait, les 17 et 18 mai 2017, à Marseille la troisième édition d'Innovatives SHS. Si ce salon permet aux chercheurs de rencontrer les investisseurs, il offre aussi et surtout aux chercheurs l'occasion d'échanger.

À la tête de l'établissement depuis mars 2013, Frédéric Mion l'assure : Sciences Po a assaini sa situation budgétaire. // © Gilles ROLLE/REA Entretien | Gouvernance

Frédéric Mion : "Sciences po a assaini sa situation financière"

Le 19 mai 2017 à 14:40

Quatre ans après avoir pris les rênes de l'institut d'études politiques parisien, Frédéric Mion se veut rassurant sur la gouvernance et les finances de l'établissement. Une situation "apaisée", qui lui permet de poursuivre sereinement les projets d'aménagement de l'hôtel de l'Artillerie, la réforme du premier cycle et le renforcement de la communauté scientifique.