Crise sanitaire : les écoles de journalisme réorganisent leurs concours 2021

Par Pauline Bluteau, publié le 05 Février 2021
7 min

Alors que la phase d’inscription pour être admis en école de journalisme à la rentrée prochaine est en cours, les formations anticipent déjà les nouvelles modalités des épreuves écrites et orales... crise sanitaire oblige.

Plus ouvertes, plus accessibles et plus flexibles : c’est ce qui pourrait résumer les nouvelles modalités des concours d’entrée en école de journalisme pour la rentrée prochaine. Avec la crise sanitaire qui joue les prolongations, les formations ont préféré anticiper l’organisation de leurs épreuves écrites et/ou orales. Récap’ de ce qui vous attend si vous faites partie des candidats pour intégrer l’une des 14 écoles reconnues.

Des épreuves écrites intégrées au dossier d’inscription

En 2020, la majorité des écoles de journalisme avaient été prises de court pour réorganiser leurs épreuves d’admission. Cette année, les procédures ont donc parfois été entièrement revues pour permettre une meilleure anticipation. C’est le cas du Celsa qui pour la première fois cette année fait basculer ses quatre épreuves écrites à distance. Après avoir envoyé leur dossier administratif, les candidats ont dix jours pour passer leur concours. "Nous avons dû retravailler les épreuves écrites mais l’esprit reste le même notamment dans ce que l’on cherche à observer chez nos candidats. Ils peuvent le remplir à leur rythme et même se faire aider, se faire relire…", détaille Valérie Jeanne-Perrier, responsable du Celsa.

Quatre autres écoles de journalisme (IPJ, Cuej, EJCAM, EPJT) vont aussi se servir de cette plateforme cette année. À Tours, cette expérience avait même été testée dès 2020. "Tous les éléments du dossier (lettre de motivation, production de contenus journalistiques ou non…) nous permettent de mieux cerner leur profil avant de passer l’entretien et cela a très bien fonctionné l’année dernière", confirme Laurent Bigot, directeur de l’EPJT (École publique de journalisme de Tours).

Lire aussi

Des entretiens individuels à distance

La majorité des écoles prévoient aussi de faire passer leurs entretiens à distance, comme en 2020. Une aubaine pour les candidats comme pour les formations qui y voient un moyen de diversifier les profils des futurs journalistes. "Cela leur épargne du temps de trajet, leur évite de payer un hôtel, leur permet de participer à davantage de concours car ils sont plus souples sur le calendrier…, ajoute Laurent Bigot. Cette expérience a donc amené de nouvelles candidatures notamment de la part des étudiants étrangers."

Pour le CFJ (Centre de formation des journalistes) aussi, la crise sanitaire a modifié le recrutement. "L’épreuve de français se fait désormais à l’oral, les candidats doivent répondre du tac au tac et c’est parfois plus difficile, juge David Straus, directeur adjoint au CFJ. Pour le reste, on n’est pas dupe sur le fait que les étudiants se fassent aider en amont à l’écrit mais lors de l’entretien, on les pousse à se poser des questions sur leur démarche, leur motivation… Cela remet les candidats sur un pied d’égalité." Les écoles n'en restent pas moins exigeantes. À l'EPJT, la spontanéité, l’authenticité des étudiants et la vision réaliste du métier de journaliste continuent d’être les qualités recherchées lors de l’entretien à distance.

Lire aussi

Plus de candidatures attendues en 2021

De manière générale, les écoles se disent satisfaites de leur promo 2020–2021 : les nouvelles modalités mises en place en 2020 et poursuivies en 2021 ne semblent donc pas avoir d’impact négatif sur le recrutement. "Au contraire, il faut trouver du positif même dans cette période frustrante, assure Valérie Jeanne-Perrier. Tout n’est pas idéal, on va découvrir et on aura certainement des choses à améliorer mais on essaie."

Les responsables des formations ont en revanche remarqué que le "tout à distance" encourageait davantage de candidats à postuler. En à peine deux semaines, 300 étudiants ont déjà déposé leur candidature pour l’EPJT. "On a eu 750 dossiers en 2020 pour 36 admis, je pense qu’on en aura encore plus cette année", prévient Laurent Bigot. Même son de cloche pour le Celsa : "Plus de 400 inscrits en deux semaines, c’est beaucoup. Il faudra affiner davantage au regard des parcours de chacun et de leur motivation", admet la responsable. En attendant, pour la majorité des candidats, crise sanitaire ou non, il faudra attendre l’été pour connaitre ses résultats d’admission.

Lire aussi

Le calendrier des écoles de journalisme

Ecole Inscriptions Epreuves écrites Epreuves orales
Celsa Du 12 janvier au 5 février Du 25 février au 5 mars, quatre épreuves à distance // Résultats d'admissibilité le 20 mai Du 1er au 22 juin à distance // Résultats d'admission le 24 juin
CFJ Du 6 janvier au 31 mars Jusqu'au 14 avril, épreuves dans le dossier d'admissibilité en ligne // Résultats d'admissibilité le 19 mai Du 26 mai au 16 juin à distance // Résultats d'admission fin juin
Cuej Du 18 janvier au 2 avril Du 12 au 26 avril, épreuves en ligne // Résultats d'admissibilité le 23 juin au plus tard En juin et début juillet, en présentiel ou à distance // Résultats d'admission mi-juillet
EJCAM Du 6 janvier au 15 mars Du 15 mars au 15 avril, épreuves en ligne // Résultats d'admissibilité le 31 mai Les 21 et 22 juin // Résultats d'admission le 23 juin
EJDG Calendrier d'ici mi-février Sur dossier Oral à distance
EJT Ouvert jusqu'au 14 mai Jusqu'au 14 mai, quatre épreuves dans le dossier en ligne Entre le 24 mai et le 18 juin
EPJT Du 11 janvier au 31 mars Du 11 janvier au 31 mars, dans le dossier d'admissibilité en ligne Du 1er au 25 juin, à distance // Résultats d'admission le 30 juin
ESJ Plusieurs sessions entre janvier et juillet Entretien à distance sur Zoom
IFP Du 15 janvier au 10 mars Pas d'épreuves écrites mais des éléments complémentaires à rendre dans le dossier en ligne Entre le 25 et 28 juin
IJBA Du 6 janvier au 29 mars Du 12 avril au 3 mai, épreuves en ligne // Résultats d'admissibilité le 7 juin Les 21, 22 ou 23 juin, à distance // Résultats d'admission le 29 juin
IPJ Dauphine Du 6 janvier au 1er avril Pas d'épreuves écrites en présentiel mais un dossier plus complet avec une présentation face caméra et une partie rédaction. En présentiel ou à distance selon la crise sanitaire
IUT Cannes Parcoursup jusqu'au 11 mars Sur dossier // Convocation pour l'entretien entre le 15 mars et le 15 mai Du 10 au 12 mai, à distance // Résultats d'admission sur Parcoursup le 27 mai
IUT Lannion Parcoursup jusqu'au 11 mars Soit test écrit et entretien en même temps soit sur dossier et visio selon la crise sanitaire les 10 ou 11 mai (convocation autour du 30 avril) Les 10 ou 11 mai // Résultats d'admission sur Parcoursup le 27 mai
Sciences po Paris Jusqu'au 11 janvier pour les étudiants en cursus universitaire et jusqu'au 14 mars pour les étudiants de Sciences po Sur dossier uniquement // Résultats d'admissibilité début avril En avril, à distance // Résultats d'admission en juin

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road