Coronavirus : quelles sont les nouvelles modalités de sélection des écoles de journalisme ?

Par Mersiha Nezic, publié le 14 Avril 2020
5 min

Face à la pandémie de coronavirus qui continue de se propager, les formations en journalisme modifient leurs procédures de sélection. Les quatorze écoles reconnues par la profession remplacent les épreuves écrites du concours par un dossier. Les oraux sont maintenus partout et devraient se dérouler à distance cette année.

Face à la pandémie du coronavirus qui continue de se propager, les quatorze formations reconnues par la profession se sont coordonnées au sein de la Conférence des Ecoles de Journalisme pour modifier les modalités d’accès à ces cursus. Les épreuves écrites, qui se déroulent chaque année en avril, sont annulées et remplacées par une étude du dossier. Les étudiants doivent envoyer un certain nombre de travaux fixés par chaque établissement.

Lire aussi

À la place des écrits, les candidats doivent construire un dossier

À l’Institut pratique du journalisme Dauphine-PSL (IPJ), "l’évaluation du parcours académique, des stages et de l’expérience professionnelle va compter pour 30% de la note finale, détaille Pascal Guénée, le directeur de l’école parisienne. On demande également aux candidats une vidéo de présentation et une deuxième où ils nous parlent d’une personne qui leur semblerait devoir faire l’objet d’un article dans les médias. Cela comptera pour 20% de la note. Pour finir, les candidats doivent nous fournir deux textes ".

De son côté, l’IJBA, l'Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine, adressera au plus tard le 16 avril 2020, un courrier électronique individuel aux candidats "avec la liste de pièces à fournir, dont un travail rédigé répondant à une demande qui sera détaillée", indique l’école.

Les candidats au concours de l’IPJ ont eu jusqu’au 9 avril pour remplir le dossier. L’ESJ (Ecole Supérieure de Journalisme) de Lille donne jusqu’au 23 avril à ses candidats. Les dossiers seront étudiés entre le 24 avril et le 18 mai. "On est très proche des calendriers initiaux des concours", souligne Pascal Guénée.

Lire aussi

Des oraux organisés à distance

Les étudiants qui auront réussi ces épreuves d’admissibilité devront passer des oraux qui sont maintenus. Ceux-ci seront organisés en mai et juin par les établissements comme chaque année. À l’IPJ, les épreuves d’admission sont prévues du 11 au 20 mai 2020.

"Est-ce que les oraux seront organisés en présentiel ? Difficile de l'affirmer pour le moment mais selon l’hypothèse la plus probable, les oraux auront lieu à distance. On imagine mal un retour à la normale dans les établissements à la sortie du confinement", explique Pascal Guénée.

Du côté des établissements privés et des masters non reconnus par la profession, les procédures de recrutement sont bouleversées aussi. L’IEJ, l’Institut Européen de Journalisme, met en place un dispositif d’entretiens individuels et d’admissions à distance. À l’IFSJ, l’Institut Supérieur de Formation au Journalisme, il faut remplir un formulaire de candidature en ligne sur le site de l’école qui contactera les candidats pour fixer une date pour un entretien à domicile.

Lire aussi

Les procédures de recrutement bouleversés dans les facs

Enfin, les formations de journalisme niveau master répertoriées dans les universités bouleversent aussi leur procédures de recrutement. Les candidats au master de journalisme généraliste de l’université de Cergy-Pontoise passeront tout d’abord, comme tous les ans, une sélection sur dossier. Cette année, il leur sera demandé d’ajouter au dossier la rédaction d’un projet professionnel afin de rendre celui-ci plus consistant.

"Les épreuves orales, qui durent d’habitude une demi-heure, vont être réduites à 20 minutes, puisqu’elles vont se dérouler à distance", explique Jean-Claude Lescure, le responsable du cursus. Ces entretiens en ligne sont programmés les 24, 25 et 26 juin prochains, mais seulement pour les élèves qui auront réussi la deuxième phase du recrutement. Les candidats devront se pencher le lundi 15 juin 2020 comme prévu, mais en ligne, sur un travail qui leur sera demandé le matin à 9 h pour un rendu à 17 h. Les formations auprès desquels vous avez postulé vous tiendront informés par e-mail tout au long du processus du recrutement.

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !