Écoles du numérique : où s'inscrire hors Parcoursup en septembre ?

Par Clément Rocher, publié le 08 Septembre 2020
6 min

Toujours à la recherche d'une formation dans le supérieur ? Pas d'inquiétude : un grand nombre de formations du secteur du numérique et de l'informatique offrent toujours des places pendant le mois de septembre. Ces formations ne recrutent pas via la plateforme d'orientation Parcoursup.

La rentrée a commencé pour une grande majorité de jeunes dans l'enseignement supérieur. Néanmoins quelques milliers de bacheliers n'ont pas encore trouvé de place dans une formation post-bac. Ces raisons sont multiples : certains jeunes n'ont pas obtenu d'affectation via la plateforme d'orientation Parcoursup ou bien n'ont pas été admis dans la formation qu'ils souhaitaient intégrer initialement.

Pour autant, de nombreuses formations accessibles en dehors de la plateforme Parcoursup continuent à recruter des étudiants au mois de septembre. C'est notamment le cas des écoles du numérique et de l'informatique qui proposent encore de nombreuses places vacantes aux jeunes en recherche d'une formation. Prêt à devenir le talent du numérique de demain ?

Lire aussi

Des formations pour rejoindre un secteur porteur

C'est un fait : les métiers du numérique sont en pleine croissance. Les écoles du numérique offrent de multiples opportunités aux jeunes qui souhaitent rejoindre ce domaine professionnel. Les formations sont construites pour être en adéquation avec les besoins du marché du travail. Certaines formations sont de courte durée afin de permettre aux jeunes diplômés de devenir rapidement opérationnel et de rentrer ensuite sur le marché de l'emploi.

Ces formations ne recrutent pas via la plateforme d'orientation Parcoursup. Les futurs étudiants sont principalement sélectionnés sur dossier de candidature. L'établissement peut également mettre en place un entretien (à distance ou en présentiel) pour connaître votre projet professionnel et votre motivation. Certains candidats réalisent également des épreuves spécifiques, notamment des écrits, pour évaluer leur niveau.

Attention, ne pas confondre ces formations avec les écoles d'ingénieurs qui peuvent aussi proposer un enseignement au numérique et à l'informatique. Certaines écoles d'ingénieurs continuent d'ailleurs elles aussi à recruter via la phase complémentaire.

Lire aussi

Un recrutement très diversifié

Le secteur du numérique est reconnu pour son ouverture. Les candidats aux formations du numérique proviennent de divers horizons : s'ils ne possèdent pas tous le même niveau de connaissance, ils partagent cette passion pour le numérique et cette envie d'approfondir leurs compétences techniques dans ce domaine.

La Web School Factory, grande école du management du numérique, recrute (comme à son habitude) une grande diversité de profils à l'occasion de cette nouvelle rentrée. "Nous avons conservé un petit quota de places et décalé les rentrées pour permettre aux jeunes pépites du mois de septembre de rejoindre notre établissement", explique Caroline Vlaeminck, directrice générale adjointe de l'école, qui porte un regard positif sur ces candidats de dernière minute.

L'ESGI (École supérieure de génie informatique) forme des professionnels de l'informatique, des systèmes d'information et du numérique. "Nous ne sommes pas fermés à un type de bac. Nous allons principalement rechercher une motivation chez le candidat et surtout une envie de faire de l'informatique", annonce Daniel Lemoine, directeur des admissions de l'école.

Le programme grande école de l'ESGI demeure généraliste pendant les deux premières années d'études mais il est demandé de choisir une spécialisation parmi les neuf proposées lors de la troisième année. Les étudiants vont apprendre à développer un site web, à réaliser des applications mobiles et à comprendre les systèmes d'information.

Lire aussi

Dossier, épreuves écrites : une admission à plusieurs étapes

Comment se déroule l'admission des nouveaux étudiants ? Il faut savoir que chaque établissement possède ses propres critères de sélection. Les compétences attendues peuvent être différentes d'une école à une autre. Même si vous êtes un candidat de dernière minute, vous n'échapperez pas à l'entretien de motivation.

"Nous organisons plusieurs sessions d'épreuves écrites en français, en anglais et en culture générale. Il y a aussi une petite étude de cas et un entretien de motivation individuel. Les sessions sont plus rapprochées sur le mois de septembre", poursuit la directrice générale adjointe de la Web School Factory pour qui la motivation des candidats est primordiale. "Nous privilégions la curiosité et l'envie des étudiants. Il ne faut pas se mettre de barrières."

Le processus d'admission est presque similaire à l'ESGI. Le candidat passe une série d'épreuves écrites qui permettra d'évaluer son niveau de connaissances en informatique. L'établissement met également en place un entretien de motivation avec un responsable pédagogique pour connaître ses attentes vis-à-vis de la formation et ce qui l'intéresse précisément dans le domaine de l'informatique.

Lire aussi

On peut également mentionner l'Epitech qui propose encore des places durant le mois de septembre dans l'ensemble de ses campus en France (soit 13 au total). Il faut remplir dans un premier temps le dossier en ligne sur le portail de candidature de l'établissement. Les épreuves d'admission comportent un entretien de motivation, une épreuve d'anglais ainsi qu'une série de tests de logique.

Il n'y a plus de places disponibles au mois de septembre ? Epitech propose aux candidats de rejoindre le programme grande école au mois de mars en rentrée décalée par le biais du Programme Spécial d'Optimisation (PSO). Cette formation accélérée permet aux étudiants de ne pas perdre une année.

Il est difficile d'établir une liste exhaustive des écoles du numérique qui recrutent encore. Nous vous invitons à prendre contact directement avec l'établissement qui vous intéresse afin de connaître le nombre de places restantes mais aussi les conditions d'admission et les frais de scolarité.

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !