Protecteur de la culture et du patrimoine, le restaurateur d’art remet en état les œuvres d’art abîmées
Restauratrice d'art // © Adobe Stock

Fiche métier : Restaurateur(trice) d’art


Peinture, sculpture, céramique, photographie, verre… quelle que soit sa spécialité, le restaurateur d’art remet en état les œuvres d’art abîmées, cassées ou décolorées. Il est le protecteur de la culture et du patrimoine. Son but ? Participer à la pérennité des œuvres et à leur transmission aux générations futures.


Chiffres clés

Niveau d'études
Bac+4/5
Niveau de salaires
de 1700€ à 4000€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d'emplois
Faible

Explorer les parcours possibles

Les questions fréquentes

Sur quels types de restaurations intervient le(la) restaurateur(trice) d’art ?

Sur quels types de restaurations intervient le(la) restaurateur(trice) d’art ?

Un tableau craquelé, voire fendu ou qui a perdu ses couleurs d’origine, un meuble abîmé, une porcelaine chinoise dont l’anse est cassée, une terre cuite africaine fissurée, un motif de marquèterie manquant sur un meuble… lorsqu’il se penche sur une œuvre, le restaurateur d'art établit d’abord un diagnostic avant de proposer un protocole de restauration du patrimoine.

Comment procède le (la) restaurateur(trice) d’art pour redonner vie aux œuvres ?

Comment procède le (la) restaurateur(trice) d’art pour redonner vie aux œuvres ?

Qui fait appel aux services d’un(e) restaurateur(trice) d’art ?

Qui fait appel aux services d’un(e) restaurateur(trice) d’art ?

Combien gagne un(e) restaurateur(trice) d’art ?

Combien gagne un(e) restaurateur(trice) d’art ?

Études conseillées

La formation du (de la) restaurateur(trice) d’art

Le restaurateur a des connaissances en histoire de l’art, de bonnes bases scientifiques pour maîtriser les effets des produits utilisés sur l’œuvre et un côté artistique pour reproduire un morceau d’une œuvre manquante si nécessaire. Une formation à bac+5 est donc impérative.

Bac+5

Le DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design) mention objet, permet de rentrer ensuite dans une école : spécialité restauration de mobilier de l’école Boulle par exemple. Le département des restaurateurs de l’INP (Institut national du patrimoine) recrute, lui, des bacheliers sur concours, et délivre un diplôme en 5 ans de restaurateur du patrimoine, ayant le grade de master. Avec 7 options : arts graphiques et livres, arts textiles, peinture, photographie, sculpture, mobilier, arts du feu. Citons d’autres cursus comme le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), le mastère conservation-restauration du patrimoine de l’école de Condé Paris et le master conservation et restauration des biens culturels de l’université Panthéon-Sorbonne (Paris).
  • Public

Diplôme national des métiers d'art et du design mention objet

Lycée du Gué-à-Tresmes - Congis-sur-Thérouanne (77)

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

C'est fait pour moi si...

  • J'ai le souci du détail
  • J'aime être autonome
  • Je sais gérer plusieurs projets
  • Je suis rigoureux
  • Je veux travailler dans le milieu artistique

Liens utiles

Restaurateur(trice) d’art

Les articles en lien avec "restaurateur(trice) d’art"

Les métiers du même secteur

Partagez sur les réseaux sociaux !