Éducateur(trice) de la protection judiciaire de la jeunesse

Social
Niveau d'études nécessaire
Bac + 2
Salaire moyen
1.680 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Social
Niveau d’études minimal Bac + 2 (1)
Bac conseillé ST2S, général 
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire net débutant 1.680 €
L’éducateur PJJ s’occupe des mineurs en danger, en grande difficulté ou délinquant.

Son travail commence lorsque le juge des enfants a pris une décision : à partir de ce jugement, l’éducateur suit le jeune dans son milieu familial, dans son foyer, mais aussi dans les centres fermés ou même en milieu carcéral… Ensemble, ils construisent des projets.

L’éducateur PJJ soutient le jeune, lui fixe des repères et des objectifs. Il élabore, avec lui, son projet éducatif en vue de sa réinsertion sociale, scolaire et/ou professionnelle.

Ses compétences : écouter, guider, organiser, soutenir.

Sa formation : le concours de recrutement du ministère de la Justice est ouvert aux titulaires d’un bac+2 ou d’un diplôme d’éducateur spécialisé. La formation, rémunérée, dure ensuite deux ans en alternance (un an pour les titulaires d'un diplôme d'éducateur spécialisé) à l’ENPJJ (École nationale de protection judiciaire de la jeunesse), à Roubaix (59) et sur 11 sites en région (9 en métropole, 2 en outre-mer). Au terme de la formation, le stagiaire est titularisé et reçoit son affectation. Il s'engage à servir l'État pendant cinq ans.
L’établissement propose une année préparatoire au concours pour les diplômés bac+2 issus des quartiers défavorisés.

(1) Hors période de formation professionnelle.


Découvrez le portrait d’un éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse.

Autres témoignages