1. Université : le palmarès 2017 de la réussite en master
Enquête

Université : le palmarès 2017 de la réussite en master

Envoyer cet article à un ami
Grâce à un taux de réussite réel largement supérieur au taux de réussite attendu, l'université Paris Est – Marne-la-Vallée se situe dans la partie haute du classement. // © MESR-PictureTank
Grâce à un taux de réussite réel largement supérieur au taux de réussite attendu, l'université Paris Est – Marne-la-Vallée se situe dans la partie haute du classement. // © MESR-PictureTank

TABLEAUX. Dans quelle université a-t-on le plus de chance d’obtenir son master ? Réponse dans ce classement, basé sur les chiffres du ministère de l’Éducation nationale.

Sur les 114.491 étudiants inscrits pour la première fois en master 1 en 2013, seuls 61.146 ont obtenu leur M2 deux ans plus tard à la session 2015. Un taux de 53,4 % qui s'explique principalement par des redoublements en M1 ou des sorties de l'université avant l'obtention du diplôme final. Mais cette moyenne dissimule d'énormes disparités entre facs : 74,5 % de réussite en Corse contre 28,3 % à Paris 8.

Une réussite variable selon les disciplines

D'où viennent ces différences ? Elles dépendent non seulement des caractéristiques des étudiants admis en M1 par chaque fac (âge, niveau d'études), mais également des filières proposées. Ainsi, on réussit mieux en sciences et STAPS (63,5 %) qu'en lettres, langues, art et sciences humaines et sociales (42 %). La sélection exercée (même de façon non officielle...), plutôt en début de M1 ou plutôt à l'entrée de M2 a également son importance.

Pour comparer les universités, nous ne nous sommes donc pas basés sur les taux bruts de réussite, mais sur la "valeur ajoutée" donnée par le ministère de l'Éducation nationale. Celui-ci calcule la différence entre le taux réel et le taux attendu, compte tenu de la structure de chaque établissement.

Lire aussi : Diplômés de master, quelles sont vos chances de trouver un emploi ?

Une fac de lettres en 2e place

Parmi les trois universités en tête de notre classement, deux sont pluridisciplinaires (Marne-la-Vallée et Corse) et cumulent des taux de réussite importants et de fortes valeurs ajoutées. Bordeaux 3 Montaigne, spécialisée en lettres, langues et sciences humaines, remporte la deuxième place avec un taux de réussite plus modeste, mais néanmoins 13,1 points de valeur ajoutée sur 3 ans.

Si le tableau ne s'affiche pas, cliquez ici.

Source

Note Flash 16.15 publiée en décembre 2016. Parcours et réussite aux diplômes universitaires. Indicateurs de la session 2015. Réussite en un an des étudiants inscrits en master en 2014.