1. Changer de lycée, mode d'emploi
Boîte à outils

Changer de lycée, mode d'emploi

Envoyer cet article à un ami
Vous voulez vous inscrire dans un autre lycée ? Tour d'horizon des différentes procédures pour changer d'établissement. // © joste_dj – iStock
Vous voulez vous inscrire dans un autre lycée ? Tour d'horizon des différentes procédures pour changer d'établissement. // © joste_dj – iStock

Pas la bonne série de bac, pas la langue vivante que vous apprenez, déménagement… Les raisons de vouloir changer de lycée, pour aller vers un établissement public ou privé, sont nombreuses. L'Etudiant vous présente la marche à suivre.

Lorsque vous entrez en seconde, vous faites votre choix de lycée via Affelnet. Si plusieurs critères sont pris en compte, votre lieu de domicile influe prioritairement : vous êtes ainsi le plus souvent affecté dans un lycée proche de chez vous, de votre "secteur". Or, il peut arriver que vous souhaitiez changer de lycée en cours de scolarité.

Ce cas survient très souvent pour les élèves qui, en fin de seconde, souhaitent s'orienter vers une filière qui n'est pas présente dans le lycée d'origine. D'autres facteurs peuvent engendrer une demande de changement d'établissement : déménagement, suivi d'une option rare, d'une formation particulière (sport-études…), rapprochement de fratrie, une maladie ou un handicap qui nécessiterait de réduire la distance avec un établissement médical, des cas de harcèlement ou de mal-être avérés… Certains évoquent même parfois un mauvais classement du lycée au palmarès, ou conteste la qualité des enseignements. Le ministère de l'Éducation nationale explique que ces motifs "liés à des convenances personnelles" ne sont généralement pas retenus. Dans tous les cas, la première des démarches à faire, si vous souhaitez changer de lycée, est de formuler votre vœu au chef d'établissement du lycée dans lequel vous êtes scolarisé.

Lire aussi : Le palmarès 2017 des lycées

Passer d'un lycée public à un autre lycée public

"L'élève qui, en fin de seconde, n'a pas la possibilité de suivre la filière souhaitée dans son lycée a un motif valable de droit", explique Philippe Vincent, du SNPDEN, principal syndicat des chefs d'établissements. Autrement dit : dans ce cas, votre demande de changement de lycée doit vous être accordée. Il s'agit surtout des secondes qui souhaitent s'orienter vers une filière technologique ou professionnelle, celles-ci n'étant souvent pas toutes présentes dans tous les lycées. Vous devez en premier lieu en faire la demande à votre chef d'établissement. La suite dépend de votre académie : le plus souvent, vos vœux passent ensuite par la procédure Affelnet mais, dans certains départements, c'est une commission qui prend la décision.

Dans le cas où vous souhaitez suivre une option (une langue vivante par exemple) qui n'est pas proposée dans votre lycée, votre demande de changement d'établissement a de fortes chances d'aboutir. "Au nom de la continuité pédagogique, le rectorat a l'obligation de donner une place à l'élève", assure Valérie Piau, avocate spécialisée en droit de l'éducation et auteur du "Guide Piau : les droits des élèves et des parents d'élèves". Cela vaut si vous suiviez déjà cette option auparavant : si vous souhaitiez la commencer, votre demande a moins de chances d'être acceptée.

Si vous désirez vous orienter vers un autre lycée pour un motif différent, "la chance de voir la demande acceptée diffère alors beaucoup selon les départements", souligne Philippe Vincent. Surtout si vous demandez un lycée "hors secteur". Cela dépend en grande partie du nombre de places disponibles au sein du lycée visé : en effet, vous passerez après les élèves du secteur qui sont prioritaires. La procédure à suivre dépend elle aussi du département : dans certains, vous devez vous rapprocher des services académiques pour savoir si votre demande peut être recevable et pour la marche à suivre ; dans d'autres, il s'agira d'aller directement déposer un dossier de candidature dans les établissements visés. Il se peut également que cela se passe "de gré à gré entre chefs d'établissements", indique Philippe Vincent : votre proviseur actuel contacte le proviseur du lycée visé pour savoir si le changement est possible. Il n'y a donc pas de procédure standard : pour connaître celle en vigueur pour vous, demandez en premier lieu à votre proviseur.

Lire aussi : Les secrets des lycées qui vous font le plus progresser

D'un lycée public à un lycée privé 

La situation n'est pas exactement la même si vous souhaitez rejoindre un lycée privé sous contrat (où l'État supervise les contenus et les modalités pédagogiques) ou un lycée privé hors contrat (qui agit sans aucun contrôle de l'État). De ce fait, les lycées privés sous contrat sont soumis aux mêmes règles que les lycées publics : par exemple, si le conseil de classe de votre lycée vous refuse une orientation en première S, un lycée sous contrat ne vous accueillera probablement pas non plus en première S. Le lycée privé hors contrat n'est pas soumis à cette règle.

En outre, à la différence des lycées publics, les lycées privés vont recruter leurs élèves selon des critères de leur choix. "Il y a autant de manière de traiter les dossiers que d'établissements privés. Chaque lycée privé a le libre choix de ses élèves. Mais, pour la majorité, lorsqu'il y a des places, il n'y a pas de sélection", explique Christian Douge, secrétaire national du FEP-CFDT, syndicat d'enseignants de lycées privés. Ces critères peuvent être les résultats scolaires et les appréciations, mais aussi des critères davantage sociaux voire financiers, tels que la profession des parents, ou, parfois, la religion.
Vous devez alors contacter l'établissement que vous souhaitez rejoindre pour connaître les démarches à suivre et leurs critères d'admission, mais également votre chef d'établissement actuel.

Lire aussi : Un bon lycée, c'est quoi ?

D'un lycée privé à un lycée public

Si vous voulez retourner dans un lycée public après un passage dans le privé sous contrat, sachez que vous y avez une "place de droit", selon Valérie Piau. "C'est la loi, poursuit l'avocate. Le lycée public est un service public qui se doit d'accueillir tout le monde." Ainsi, si vous choisissez votre lycée de secteur, vous pourrez y être affecté facilement. Et ce même si vous avez été exclu de votre lycée en cours d'année : le lycée de secteur ne peut pas vous refuser. Pour un lycée d'un autre secteur, cela revient aux mêmes questions que pour passer d'un lycée public à un autre public, en fonction du nombre de places principalement.

En revanche, la donne est différente si vous souhaitez quitter un lycée privé hors contrat. Là aussi, vous avez une place de droit dans le lycée public de votre secteur mais vous devrez auparavant passer un examen, qui correspond à un test de niveau qui porte sur les acquis dans les matières principales. En effet, du fait que les enseignements de ces lycées ne sont pas contrôlés par l'État, ce dernier vous fait passer ce test pour connaître votre niveau et ainsi vous affecter dans une classe correspondant. Ainsi, même si, en fin d'année, vous êtes en première et que vous demandez une affectation en terminale, vous serez peut-être affecté en première si votre niveau est jugé insuffisant.
Pour cet examen, vous devez vous renseigner auprès des services académiques de votre département : en effet, ce sont des sessions de groupe et le calendrier est précis.