Juge aux affaires familiales

Droit
Niveau d'études nécessaire
bac+4
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Droit
Niveau d’études minimal Bac+4 + 31 mois à l’ENM
Bac conseillé Général
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant Plus de 2.500 €

Spécialiste du droit de la famille, le juge aux affaires familiales, ou “JAF”, traite des affaires de divorce et de séparation, des problèmes d’autorité parentale, des demandes de changement d’état-civil… Ce professionnel du TGI (tribunal de grande instance) doit proposer des mesures de conciliation et prendre des décisions provisoires pendant la procédure de divorce. C’est lui, par exemple, qui définit les droits de garde et de visite d’enfants, qui règle les demandes de révision des pensions alimentaires…

Diplomate et conciliateur, il s’efforce de trouver des solutions acceptables pour toutes les parties, en prenant du recul face aux pressions qui peuvent être exercées sur lui. Et sans se laisser influencer par la charge émotive dégagée par certaines situations familiales…

Ses compétences

Communiquer, décider, juger.

Sa formation

Il est diplômé de l’ENM (École nationale de la magistrature) de Bordeaux (33), dont le concours d’entrée (216 places en 2016) est ouvert aux titulaires d’une première année de master en droit (master 1) au minimum (dans les faits, plus de 50 % des reçus ont un master 2) ou d’un diplôme d’IEP(institut d’études politiques).

La formation à l’ENM dure au total 31 mois, au terme desquels le juge, appelé auditeur de justice durant ses études, choisit sa spécialité en fonction de son classement de sortie.

 

Autres témoignages