Fiche métier : Avocat

Pour endosser la robe d'avocat, il faut obtenir le CAPA, sésame qui permet de s'inscrire au Barreau.
Pour endosser la robe d'avocat, il faut obtenir le CAPA, sésame qui permet de s'inscrire au Barreau. © auremar/Adobe Stock

La mission d’un avocat consiste à représenter, à défendre les intérêts de ses clients (entreprises, particuliers, collectivités…) et porter leur voix auprès de la justice. Ses atouts ? Spécialisé dans un domaine particulier (civil, pénal droit des affaires, etc.), il sait délivrer le conseil juste et accompagner au mieux le traitement des affaires juridiques qui lui sont confiées.


On l'appelle aussi

Avocate / Avocat d'affaires / Avocate du droit des personnes / Avocat en droit de l'informatique / Avocate en droit de la propriété industrielle / Avocat en droit des nouvelles technologies / Avocate fiscaliste / Avocat pénaliste


Quel est le rôle d’un avocat ?

Contrairement à l’image véhiculée dans les téléfilms, l’avocat ne passe pas son temps à plaider. Au menu de sa journée : travailler sur plusieurs dossiers en parallèle, rencontrer ses clients, des confrères (procureurs, juges d’application des peines, etc.) ou d’autres interlocuteurs en fonction de sa spécialité (éducateurs sociaux en droit de la famille, policiers en droit pénal, fiscalistes en droit des affaires…), sans oublier les tâches administratives : préparation de dossiers, comptes rendus de procédures, comptabilité de son cabinet, etc.


Quelles sont les missions principales d’un avocat ?

Les missions principales d’un avocat peuvent se résumer ainsi :

  • Conseiller un client sur des questions d'ordre juridique,

  • Apporter des conseils sur des procédures de résolution de litiges,

  • Rédiger des actes / procédures juridiques,

  • Accomplir des démarches auprès d'organismes publics ou privés pour le compte de clients,

  • Traiter des dossiers de contentieux (litiges, réclamations),

  • Réaliser une veille documentaire (collecte, analyse, etc.),

  • Constituer des dossiers de plaidoirie,

  • Représenter des clients devant la justice,

  • Négocier le montant d'honoraires,

  • Arrêter les termes d'un contrat, etc.

* Source : « Code ROME K1903 – Défense et conseils juridiques ».


Quelles spécialités offrent le plus débouchés à l’avocat ?

Les quelque 70.000 avocats qui exercent ont souvent une spécialité. Les plus connues, comme le droit pénal (agressions, meurtres), le droit civil (divorces, violences familiales), ne sont pas celles qui présentent le plus de débouchés.

Le droit des affaires ou de l’environnement offre de belles opportunités. De même, le droit des brevets ou celui lié aux nouvelles technologies sont des niches porteuses.


Quelles sont les qualités pour devenir avocat ?

Parmi les compétences attendues chez les professionnels du droit, la rigueur et le respect des lois sont absolument indispensables. L’avocate doit aussi avoir une bonne mémoire (qu’il a largement développé au cours de ses études de droit) pour trouver rapidement le texte législatif en lien avec le dossier qu’il est en train de traiter.


Où peut-on exercer le métier d’avocat ?

L’avocat peut ouvrir son propre cabinet (plus d’un tiers des avocats), mais 6 sur 10 travaillent plutôt comme collaborateurs (une entreprise extérieure leur confie des missions) ou comme associés dans un cabinet avec d’autres avocats. Les salariées, eux, représentent une faible part (moins de 1 avocat sur 10).


Quel est le taux de féminisation du métier d’avocat ?

Le métier d’avocat compte plus de femmes que d’hommes depuis 2009. En 2019, près de 53% des effectifs sont des femmes dans cette profession du droit.

Source : https://www.lemoisdelalegaltech.com/femmes-avocats/


Quel est le salaire d’un avocat ?

Comptez de 2.000 euros par mois environ pour un avocat débutant à 9.000 euros en fin de carrière (30.000 euros pour certains "ténors du barreau"). Les rémunérations varient suivant la réputation, les honoraires, la région.

Bon à savoir : les honoraires des avocats sont libres. Chacun peut fixer ses honoraires au forfait, au résultat ou au nombre d’heures consacrées à un dossier. C’est l’un des premiers points abordés avec chaque client.


Quelles sont les études conseillées pour le métier d'avocat

BAC+4

Pour devenir avocat ou avocate en France, il faut envisager à minima un master 1 en droit à l’université puis obtenir le CAPA, certificat d’aptitude à la profession d’avocat, délivré par un CRFPA (centre régional de formation professionnelle d’avocats). Pour mettre toutes les chances de votre côté à l’examen d’entrée dans un CRFPA, misez sur une année de préparation dans un IEJ (Institut d’études judiciaires). Une fois admis (seuls 35% des candidats le sont), vous suivrez une formation de 18 mois. A votre programme : cours de droit, stage, projet professionnel individuel… Le tout est couronné par l’obtention du CAPA. Vous pourrez alors prêter serment et demander votre inscription au sein d’un Barreau d’avocats.

Bon à savoir : avant de vous lancez dans ce parcours de formation, sachez qu’il faut impérativement remplir d’autres conditions. Vous devez être de nationalité française ou d’un pays membre de l’Union européenne et avoir un casier judiciaire vierge.


Chiffres clés du métier d'avocat

Niveau d'études
Bac+4/5
Niveau de salaires
De 2000€ à 9000€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d'emplois
Moyen

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

C'est fait pour moi si...

  • J'ai un bon esprit de synthèse
  • J'aime argumenter
  • Je sais convaincre
  • Je suis persévérant
  • Je veux faire appliquer la loi

Des métiers du secteur Droit - Juridique - Justice - Notariat - Avocat

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !