Agent machiniste

Propreté et services associés
Niveau d'études nécessaire
CAP
Salaire moyen
De 1.480 à 1.660 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Propreté et services associés
Niveau d’études minimal CAP
Bac conseillé Bac pro
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 1.660 €

Si vous faites vos courses au supermarché ou dans un grand magasin, vous êtes forcément passé après lui ; si vous travaillez dans un bureau, elle était là avant votre arrivée. L’agent machiniste s’est levé tôt pour nettoyer les sols, les murs, le mobilier, et faire en sorte que tout brille à la première heure. La qualité de l’environnement de travail au quotidien dépend largement de lui. Il travaille manuellement ou à l’aide de matériel professionnel (monobrosse, laveuse autoportée), auquel il faut être formé, notamment pour la conduite.

Être agent machiniste requiert un minimum de technique. Il faut connaître les différents types de revêtements de sol, les produits adaptés, les réactions chimiques des produits ; cela demande aussi un bon relationnel, puisque le travail se fait en équipe et au contact des clients (magasins, galeries commerciales, hôtels) ou des usagers (bureaux, aéroports, résidences, etc.), qui le remercient souvent pour ce travail indispensable !

Enfin, le métier demande un bon sens de l’adaptation pour répondre aux demandes urgentes d’intervention, préparer et entretenir le matériel ou encore transmettre à ses supérieurs les demandes ou réclamations des clients.

Ses principaux interlocuteurs sont le chef d’équipe, le responsable de secteur, les clients et le public présent sur le site.

Après quelques années, l’agent machiniste peut évoluer vers les fonctions d’agent d’entretien et de rénovation ou de chef d’équipe.

Ses compétences

Technicité, esprit d’équipe, rigueur.

Sa formation

CAP agent de propreté et d’hygiène. CQP agent machiniste classique.

 

Autres témoignages