1. Bac
  2. Sujets probables bac
  3. Bac S 2020 : nos pronostics en mathématiques
Coaching

Bac S 2020 : nos pronostics en mathématiques

Envoyer cet article à un ami
Quels sujets risquent de tomber en mathématiques au bac S 2019 ? // © l'Etudiant
Quels sujets risquent de tomber en mathématiques au bac S 2019 ? // © l'Etudiant

En juin, les lycéens de terminale scientifique vont affronter l'épreuve de mathématiques. Quels sujets ont de grandes chances de tomber ? Spoiler : quasiment tous les points du programme.

"Globalement, tous les thèmes tombent au bac". Samuel Basset, professeur de mathématiques au lycée Gustave Monod d’Enghien-les-Bains (95) met tout de suite fin au suspens : en maths, les impasses sont inenvisageables. Aussi, préparez-vous à réviser l’ensemble du programme.  

Donnez beaucoup d’importance aux maths

"Les maths font partie des trois matières dominantes de terminale S, poursuit Samuel Basset, il faut concentrer ses efforts sur ces matières-là." Combien de temps passer à vos révisions ? "Tout dépend de vos notes dans l’année : si les résultats sont bons, ça pourrait aller vite, ce sera de la réactualisation. Si on est plus en difficulté, il faudra se concentrer sur les maths car c’est un coefficient très important", conseille l’enseignant.  

Lors de vos révisions, il sera important de travailler la méthodologie. Pour cela, Samuel Basset recommande de " refaire les exercices de l’année et les bacs blancs. Revoyez les exercices compliqués pour comprendre vos erreurs." Quand vous aurez votre sujet de bac sous les yeux, vous devrez être capable de déterminer immédiatement votre stratégie et votre méthodologie. 

Préparez différents types d’exercices

Mais préparez-vous aussi à devoir faire face à différents types d’exercices. "Les sujets peuvent accueillir des QCM, même s'ils tendent à diminuer. Même chose pour les vrai ou faux. Il faut s'y mettre dès janvier pour être capable d'appliquer rapidement vos méthodes en juin", prévient Christophe Roland, professeur de mathématiques au lycée Paul-Duez à Cambrai.

N'oubliez pas non plus que certains sujets restent incontournables. "Les problèmes classiques seront toujours présents dans les sujets, tempère Christophe Roland. Par exemple, il faut bien connaître ses fonctions et l'étude de variations". Dérivation, limites de fonction et raisonnement par récurrence ne doivent avoir aucun secret pour vous.

Des exercices transversaux

L’enseignant rappelle aussi l’importance grandissante des algorithmes. "On en trouve systématiquement, prévient-il. L'algorithmique est rentrée dans les mœurs, il est possible que sa place gagne en importance dans l'épreuve." Aussi, "il faut se faire violence pour comprendre les algorithmes vus en cours, car on a notamment des algorithmes types pouvant tomber le jour de l'examen. C'est tellement transversal qu'il ne faut vraiment pas les négliger." 

"En général, on a toujours les suites, les probabilités et les fonctions, ce sont des impondérables", avance de son côté Samuel Basset. Autre sujet très probable : "Les équations du second degré, parieThierry Couraud, enseignant au lycée François-Truffaut à Challans (85). Il n’y aura pas forcément un exercice spécifique, mais on peut le retrouver lors de l'étude d'une fonction exponentielle dont la seconde partie inclura le second degré."

Pas d'impasse en spécialité

"En maths, il y a toujours tout : comme tout est transversal, toutes les notions ou presque sont abordées", résume Samuel Basset. De là à ressortir vos programmes de première ? Pas nécessairement. L’enseignement étant cumulatif, les notions de première qui vous seront utiles pour le bac ont été revues, et approfondies, pendant votre année. 

Le constat est le même pour la spécialité : aucune impasse n’est possible. Arithmétique et matrices doivent être très bien connus, notamment les problèmes de codage et de décodage ou des évolutions de population.
Enfin, gardez toujours en tête que l’épreuve de mathématiques s’intéresse peut-être plus à votre raisonnement et à votre méthodologie qu’à votre connaissance. L’entraînement doit donc être une composante essentielle de vos révisions. "Si on a pas l'habitude de chercher l'information, on perd vite trois ou quatre points. Cela se travaille très en amont", alerte Christrophe Roland.

Le tableau ci-dessous recense les notions programme abordées dans les sujets depuis 2013. La colonne de gauche indique les pronostics de l'Etudiant pour 2019. À noter que certains sujets peuvent faire appel à plusieurs notions.

Légende : 
smiley-probable Les sujets les plus probables
smiley-a-reviser Pensez à réviser aussi
smiley_neutre Les sujets les moins probables

Nos pronostics 2019 Notions 2019      2018      2017 2016 2015 2014 2013
Analyse

smiley-probable

Suites x x x (non spécialité) x x (spécialité) x x (non spécialité)

smiley-probable

Raisonnement par récurrence x x x x x (non spécialité)

smiley-probable

Limites de fonctions x x x x x x

smiley-probable

Continuité sur un intervalle, théorème des valeurs intermédiaires x x x

smiley-probable

Dérivation x x x x x x x

smiley_neutre

Fonctions sinus, cosinus et tangente x x (non spécialité)

smiley-probable

Fonction exponentielle x x x x x x

smiley-probable

Fonction logarithme népérien x x x x x

smiley-probable

Intégration x x x x
Géométrie - Nombres complexes

smiley-a-reviser

Forme algébrique, forme géométrique x x x x (non spécialité) x x

smiley-probable

Équation du second degré dans C x x x (non spécialité) x

smiley-probable

Affixe d'un point ou d'un vecteur x x x (non spécialité) x

smiley_neutre

Colinarité dans le plan repéré (1re S) x

smiley-probable

Droites et plans : positions relatives x x x x x (non spécialité) x

smiley-a-reviser

Équation cartésienne d'un plan x x x x (non spécialité)

smiley-a-reviser

Représentation paramétrique d'une droite x x x x (non spécialité) x

smiley-a-reviser

Vecteurs : produit scalaire, coplanarité x x x x x (non spécialité)
Probabilités et statistiques

smiley-probable

Conditionnement, indépendance x x x (non spécialité) x x x x

smiley_neutre

Statistiques descriptives (1re S)

smiley_neutre

Loi binomiale (1re S) x x

smiley-probable

Loi exponentielle x x x

smiley-probable

Loi normale x x x x x

smiley-a-reviser

Intervalle de fluctuation, de confiance x x x x

smiley-a-reviser

Estimation
Divers

smiley-probable

Algorithmique x x x x (spécialité) x x (non spécialité) x

smiley_neutre

ROC x (spécialité)
Spécialité

smiley-probable

Arithmétique x x (spécialité) x x (spécialité)

smiley-probable

Matrices et suites x x x (spécialité) x (spécialité) x (spécialité) x (spécialité)

L’épreuve en bref

L’épreuve de mathématiques dure 4 heures et est de coefficient 7 ou 9 si la discipline a été choisie comme enseignement de spécialité. Le sujet comporte généralement de 3 à 5 exercices, indépendants les uns des autres et notés chacun sur 3 à 7 points. "J’ai déjà vu des sujets à six exercices, assure Yvan Monka. Mais l’un d’entre eux est alors un problème ouvert avec seulement une ou deux questions." Une chose est sûre : un même chapitre n’apparaît qu’une fois. 



Pour les candidats qui ont choisi la discipline en spécialité, l’un de ces exercices, noté sur 5 points, diffère. Le sujet porte clairement la mention "obligatoire" ou "spécialité". Libre aux bacheliers de commencer par la partie qu’il préfère. Pas d’ordre d’importance entre les sujets, l’essentiel est de débuter en étant à l’aise avec son épreuve. Commencez en balayant tous vos énoncés, et bûchez sur les exercices qui font immédiatement sens pour vous, relativement à vos points forts.  

En 2019, aucune calculatrice en mode "examen" ne sera exigée.

Pour aller plus loin : Bac S 2020 : l’épreuve de mathématiques, à quoi s’attendre