1. Bac STMG 2018 : nos pronostics en ressources humaines et communication
Coaching

Bac STMG 2018 : nos pronostics en ressources humaines et communication

Envoyer cet article à un ami
Quels sujets risquent de tomber en ressources humaines et communication au bac STMG cette année ? // © l'Etudiant
Quels sujets risquent de tomber en ressources humaines et communication au bac STMG cette année ? // © l'Etudiant

Quels sont les thèmes et les notions qui ont le plus de chances de tomber en juin 2018 au moment des épreuves terminales du bac ? Des enseignants révèlent leurs prévisions, au regard des annales et de l’actualité.

"L'épreuve de la spécialité ressources humaines et communication comprend trois dossiers, et chacun de ces dossiers peut mêler des thèmes différents (quatre au programme : Mobilisation/motivation, Compétences/potentiel, Cohésion/conflits et Coordination/coopération)", prévient Carole Caton, enseignante au lycée Henri-Matisse de Vence (06), avant d'ajouter : "C'est dire s'il faut tout réviser". Ou plutôt tout réviser en mettant l'accent sur les thèmes pressentis.

smiley-probable Les sujets les plus probables

Un thème met les professeurs d'accord, c'est "Mobilisation/motivation". "C'est bien simple, il tombe quasiment tous les ans", lance Béatrice Le Roux du lycée La Châtaigneraie, au Mesnil-Esnard (76). "Des quatre thèmes, il est celui sur lequel les candidats ont le plus souvent planché au cours des quatre dernières années", confirme Carole Caton.

"Il traite de l'enjeu majeur pour une organisation : motiver les troupes", explique Béatrice Le Roux. Selon le ministère de l'Éducation nationale, "Mobilisation/motivation" représente à lui seul 30 % du programme (20 ou 25 % pour les autres chapitres). Il ne comprend pas moins de quatre "questions de gestion", c'est-à-dire quatre sous-thèmes qui prennent la forme de problèmes.

Béatrice Le Roux constate que le bien-être au travail et l'égalité hommes-femmes sont de véritables sujets de société. Elle recommande donc de réviser en tout premier les parties "Comment passer de la rémunération à la reconnaissance de l'individu au travail", ainsi que "La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ?". Une hypothèse également émise par Carole Caton, qui précise que la RSE (responsabilité sociale de l'entreprise) est une "notion dans l'air du temps". Vous pourriez, par exemple, être amené à analyser le bilan social d'une entreprise.

smiley-a-reviser Pensez à réviser aussi

Après la motivation des salariés, Carole Caton réviserait le grand thème "Compétences/potentiel", parce que "le recrutement, l'intégration, la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et compétences) est au cœur même de la gestion des ressources humaines". Des notions que l'on retrouve dans beaucoup de dossiers ces dernières années. Les nouveaux modes de recrutement figurent parmi les sujets possibles.

Béatrice Le Roux prendrait également le temps de bien réviser le thème "Cohésion/conflits", qui n'a pas fait l'objet d'un dossier complet "depuis trois ou quatre ans". L'enseignante miserait sur les questions de gestion suivantes : "Les tensions professionnelles peuvent-elles renforcer la cohésion ?" et "Le dialogue social suffit-il à la cohésion de l'organisation ?".

smiley_neutre Les sujets les moins probables

Les deux enseignantes s'entendent pour dire que le thème "Coordination/coopération", qui figure très rarement dans les épreuves, peut être révisé en tout dernier. "Les lycéens utilisent quasiment quotidiennement les réseaux sociaux, les bases de données et le partage de documents, observe Béatrice Le Roux. Ils sont donc beaucoup plus à l'aise avec l'utilisation par l'entreprise de ces technologies qu'avec des notions purement professionnelles telles que la gestion des conflits ou le bilan social". Naviguer sur les réseaux sociaux et analyser leur utilisation par le monde du travail sont toutefois deux choses bien distinctes... Alors, comme le rappel l'enseignante, "pas d'impasse !".

Le tableau ci-dessous recense le nombre de fois où chaque notion du programme a été abordée dans les sujets depuis 2014. La colonne de gauche indique les pronostics de l'Etudiant pour 2018. À noter que certains sujets peuvent faire appel à plusieurs thèmes.

Nos pronostics 2018 Thèmes 2017 2016 2015 2014
Mobilisation/motivation

smiley-probable

Comment faire du cadre juridique du travail un facteur de motivation ? x x

smiley-probable

La recherche du mieux-vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ? x x x

smiley-probable

Comment passer de la rémunération à la reconnaissance de l’individu au travail ? x

smiley-probable

Communiquer à l’interne suffit-il à mobiliser ? x x x
Compétences/potentiel

smiley-a-reviser

Comment répondre aux besoins en compétences de l’organisation ? x x x

smiley-a-reviser

Peut-on évaluer les compétences mais aussi le potentiel d’un individu ? x x x

smiley-a-reviser

La gestion des compétences permet-elle de garantir l’employabilité de l’individu ?
Cohésion/conflits

smiley-a-reviser

En quoi la dynamique d’un groupe peut-elle construire sa cohésion ?

smiley-a-reviser

Les tensions professionnelles peuvent-elles renforcer la cohésion ? x

smiley-a-reviser

Le dialogue social suffit-il à la cohésion de l’organisation ? x
Coordination/coopération

smiley_neutre

À quelles conditions l’organisation du travail favorise-t-elle la coopération ?

smiley_neutre

Travailler ensemble suffit-il à coopérer ?

smiley_neutre

Le document peut-il être vecteur de coopération ?

L'épreuve en bref

L'épreuve est scindée en 2 parties. Elle comporte une partie écrite (coefficient 6) et une partie pratique (coefficient 6).
La partie écrite. L'épreuve écrite dure 4 heures et se compose de 2 sous-parties distinctes : une étude de cas à réaliser à partir de vos connaissances et des documents fournis (temps conseillé consacré à cette partie : 3 heures) et une question relative à une problématique de gestion à laquelle vous devez répondre en 1 ou 2 pages au maximum (temps conseillé consacré à cette partie : 1 heure). L'épreuve porte sur le programme de sciences de gestion de première et de ressources humaines et de communication de terminale. L'usage de la calculatrice est autorisé.
L'épreuve pratique. Elle se déroule en 2 étapes. L'évaluation de la réalisation du projet intervient au cours de l'année scolaire, en fonction de son état d'avancement. Cette étape est notée sur 12 points (par votre professeur). Notée sur 8 points, la soutenance du projet prend la forme d'un exposé (face à un professeur qui n'est pas le vôtre) de 10 minutes suivi de 10 minutes d'entretien.