1. Des cours de danse en MBA ? Quand l’expression corporelle apprend à devenir manager
Reportage

Des cours de danse en MBA ? Quand l’expression corporelle apprend à devenir manager

Envoyer cet article à un ami
Reproduire les mouvements et les coordonner pour construire le tableau final. // © Guillaume Mollaret
Reproduire les mouvements et les coordonner pour construire le tableau final. // © Guillaume Mollaret

L’IAE (institut d'administration des entreprises) d’Aix-Marseille université intègre depuis huit ans un module "danse" dans le cursus d’un MBA et d’un master of global innovation management. Plus instructif pour les futurs managers qu’ils ne l’auraient cru.

Chemisette et pantalon... À voir la tenue de certains dans le studio, on s'attend à assister à tout sauf à une séance sportive ! Les étudiants en MBA de l'IAE d'Aix-Marseille sont pourtant là pour prendre part à une initiation à la danse contemporaine. Plus qu'une incitation, la participation à un module de trois fois trois heures, ainsi que leur présence à un spectacle au centre chorégraphique national le Pavillon Noir, fait partie de leur cursus.

Apprendre à se fier à son intuition et à lâcher-prise

"Je suis étonné par les autres. C'est une façon différente de travailler ensemble", sourit Pierre. Un autre étudiant poursuit en anglais (langue d'enseignement du MBA) : "Je me suis surpris à pouvoir réaliser tant de choses !"

Se surprendre soi-même et passer la barrière de la gêne liée à l'expression corporelle en public – et sans costume-cravate ! - est d'ailleurs l'un des buts recherchés par l'équipe enseignante. "Il peut y avoir une crispation liée à l'acceptation du corps", abonde Thomas Schnabel, responsable des partenariats au sein du Pavillon Noir. Au-delà de l'aspect récréatif que représente ce module de danse, dans une formation où le rationnel est la norme, Carolina Serrano-Armichi, directrice du MBA, soutient que l'activité aide les étudiants à "faire confiance à leur intuition."

Peu importe d'ailleurs le degré de souplesse physique, le responsable du "ballet", Guillaume Siard, propose un panel de huit mouvements simples que les étudiants doivent s'approprier avant de les restituer d'abord seuls, puis en duo, et en équipe, enfin. "Ce sont des gens qui aiment le contrôle. Or dans cette activité, il faut pouvoir lâcher prise", avance la directrice du MBA.

Révéler sa personnalité... et son leadership

Implicitement, la "leçon" se déroule en trois étapes : d'abord, s'inspirer du groupe pour créer sa propre gestuelle ; adopter un langage commun pour le transmettre à son binôme ; enfin, construire collectivement un tableau, en coordination. En somme, placer sa confiance en l'autre au même degré qu'on la place en soi... Une clé d'un management réussi !

Lors des échanges, un leadership se dégage de façon plus ou moins naturelle. Lors de la restitution des chorégraphies choisies, Guillaume Siard invite les danseurs à exprimer verbalement leurs mouvements. Certains le disent par des mots décrivant le mouvement, d'autres par des métaphores, ou encore par des numéros... "Il y a beaucoup d'étudiants étrangers, l'expression dépend aussi de leur culture", analyse Carolina Serrano-Armichi. "Il est difficile de bouger et d'expliquer ce mouvement en même temps...", relève d'ailleurs Nathalie, une autre participante.

Adapter sa gestuelle à son langage... encore une leçon que chacun pourra retenir lors de l'animation d'une prochaine réunion de cadres. "Le travail en équipe, c'est aussi expliquer quelque chose à quelqu'un en étant précis sur les mots, tout en étant coordonné. En ce sens, ce que l'on a fait ce matin m'a servi", résume Lucien, séduit par la matinée d'exercices.

Sur le chemin du restaurant pour la pause-déjeuner, les échanges se poursuivent informellement autour de l'activité matinale. Discussion volée au hasard de la rue : "Ce matin, tu t'es lâché. Tu as montré au groupe une autre facette de ta personnalité."