1. Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour côtoyer les meilleurs élèves
Bancs d’essai

Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour côtoyer les meilleurs élèves

Envoyer cet article à un ami
Le BBA de l’ESSEC affiche l’une des meilleures moyennes au bac pour ses nouveaux entrants. // © ESSEC
Le BBA de l’ESSEC affiche l’une des meilleures moyennes au bac pour ses nouveaux entrants. // © ESSEC

Voici, selon notre palmarès des écoles de commerce postbac 2017-2018, les établissements dont les intégrés ont eu la meilleure moyenne au bac.

Pour une école, attirer les meilleurs bacheliers est un gage de qualité. Certains établissements choisissent de les sélectionner en examinant les dossiers scolaires. La majorité préfère cependant soumettre les candidats à des concours dont certains sont particulièrement exigeants. Pour ce critère, nous avons calculé la moyenne affichée dans le tableau à partir du nombre de bacheliers sans mention et de ceux titulaires d’une mention assez bien, bien ou très bien, ayant intégré l’école à la rentrée 2017.

Découvrez tous les résultats de notre palmarès des écoles de commerce postbac 2017–2018

Moyenne au bac des intégrés à la rentrée 2017
IESEG, Lille, Paris (en 5 ans)15,08
BBA EDHEC, Lille, Nice (en 4 ans)14,6
ESSEC Global BBA, Cergy (en 4 ans)14,43
EBP International – Kedge BS, Bordeaux (en 5 ans)14,42
BBA INSEEC – ECE, Bordeaux, Lyon (en 4 ans)14,25
BBA in Global Management – Skema BS, Sophia-Antipolis (en 4 ans)14,08
ESSCA, Angers, Paris, Aix-en-Provence, Lyon, Bordeaux (en 5 ans)14,08
PSB, Paris (en 5 ans)13,99
EMLV, Paris-la-Défense (en 5 ans)13,98
EDC Paris BS (en 5 ans)13,9

Lire aussi : Les meilleures écoles de commerce postbac dans 10 autres domaines

Zoom sur l’ESSEC Global BBA

Avec une moyenne de 14,43 au bac pour les intégrés 2017, le BBA de l’ESSEC affiche l’une des meilleures moyennes au bac pour ses nouveaux entrants. Le concours Sesame est réputé assez difficile. Pendant toute une journée, les lycéens enchaînent les épreuves écrites d’anglais et de LV2, de logique et surtout le redoutable exercice d’analyse-synthèse. S’ils réussissent la première partie, ils sont convoqués aux oraux où ils retrouveront des épreuves de langue et s’essayeront à l’entretien de motivation. L’attractivité de la marque ESSEC et le nombre de candidats à son programme (plus de 4.000 en 2017) permettent à l’école de se montrer sélective et de choisir les meilleurs profils : cette année, seuls 812 étudiants admis pouvaient, s’ils le souhaitaient, occuper l’une des 415 places du programme.