1. Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour partir longtemps à l’étranger
Bancs d’essai

Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour partir longtemps à l’étranger

Envoyer cet article à un ami
Les étudiants du BBA de l'ESC La Rochelle partent plus de 22 mois à l'étranger durant leur cursus. // © ESC La Rochelle
Les étudiants du BBA de l'ESC La Rochelle partent plus de 22 mois à l'étranger durant leur cursus. // © ESC La Rochelle

Vous rêvez de larguer les amarres, de découvrir d’autres manières d’étudier, de travailler. Ça tombe bien, toutes les écoles de commerce postbac prévoient de vous envoyer à l’étranger. Reste à savoir pour combien de temps.

Aujourd’hui, les écoles de commerce imposent systématiquement à leurs élèves de passer plusieurs mois, voire plusieurs années hors de l’Hexagone pendant leurs études. Alors que dans le milieu des affaires, le terrain de jeu est devenu mondial, un échange universitaire et un stage à l’étranger sont incontournables sur le CV d’un jeune diplômé. Pour ce critère, nous avons tenu compte de la durée minimale passée à l’étranger en stage, en mission, en échange ou sur un campus de l’école.

Découvrez tous les résultats de notre palmarès des écoles de commerce postbac 2017–2018

Durée minimale à l’étranger durant le cursus (en mois)
EBP International – Kedge BS, Bordeaux (en 5 ans)28 mois
BBA La Rochelle – ESC La Rochelle (en 4 ans)22,5 mois
BBA ESC Troyes (en 4 ans)19 mois
CESEM – Neoma BS, Reims (en 4 ans)18 mois
International BBA – Kedge BS, Marseille (en 4 ans)18 mois
Global BBA – Neoma BS, Reims, Rouen (en 4 ans)16 mois
American Business School, Paris (en 4 ans)14 mois
BBA in Global Management – Skema BS, Sophia-Antipolis (en 4 ans)14 mois
EDC Paris BS (en 5 ans)14 mois
ESSEC Global BBA, Cergy (en 4 ans)13 mois

Lire aussi : Les meilleures écoles de commerce postbac dans 10 autres domaines

Zoom sur l’ESC La Rochelle

En imposant un passage par l’étranger d’au moins vingt-deux mois et demi, le BBA de l’ESC La Rochelle se distingue. Dès la première année de leur cursus en quatre ans, les étudiants doivent, dans le cadre du projet "Humacité", effectuer une mission de deux mois dans une association à but solidaire et durable dans un autre pays. En plus de deux courts séjours thématiques d’une semaine chacun dans des villes européennes (Bruxelles et Bilbao), deux stages de six mois à l’étranger sont obligatoires pour obtenir le diplôme. En troisième année, les étudiants réalisent deux semestres dans une ou deux université(s) partenaire(s). Ils peuvent même valider un double diplôme s’ils se rendent dans certains établissements d’Allemagne, de Chine, de Finlande, de Mexique, du Royaume-Uni, ou de Lettonie.